Agevillage

Colocation intergénérationnelle

En résidences autonomie, résidences services seniors


Partager :

cohabitation intergenerationnelle en EhpadParmi les idées pour lutter contre la solitude des plus âgés, pour compter sur une présence auprès d'eux et aussi proposer des logements accessibles financièrement aux plus jeunes : la cohabitation intergénérationnelle se développe.

Pour sécuriser la mise en relation, la sélection des couples accueillis/accueillants, les aspects administratifs (contrats, engagements), les éventuels litiges... les associations dédiées à cette cohabitation intergénérationnelles se sont fédérées dans le Réseau Cosi.

Accueillir chez soi et aussi en résidence
Souvent poussés par leurs proches aidants, les seniors aux logement un peu grands, un peu vides, peuvent décider de tester cette cohabitation intergénérationnelle, en prenant les précautions d'usages. Cet accueil peut aussi s'institutionnaliser dans des logements collectifs comme les résidences pour personnes âgées qu'elles soient à caractère social (Résidences Autonomie) ou privées commerciales ou associatives (Résidences services seniors).

Valoriser son CV en résidences autonomie
A Vitry-sur-Seine, en région parisienne, quatre résidences autonomie (anciens logements-foyers) collaborent avec l'association Le Pari Solidaire. Les jeunes hébergés prennent le relais des salariés le soir, le week-end. Le planning est négocié et accepté en échange d'un loyer très modique. 12 jeunes animent aujourd'hui quatre résidences autonomie qui deviennent des plateformes de services pour tout le quartier : ateliers Internet, repas à thème, organisation de fêtes... Echanges, soutiens, partages d'expériences, ces activités viennent aussi renforcer les CV de ces jeunes. 

Appart’âge : accueil gratuit contre 39 heures hebdomadaires
Importé des Pays-Bas, cet échange "logement contre activités" se déploie aujourd'hui dans les résidences services seniors Domitys. Le groupe privé veut sélectionner des étudiants au minimum en 2ème année d'études supérieures. En échange d'un logement dans la résidence, à l'accès au service restauration, à la salle de sport, la piscine, la bibliothèque, ces étudiants devront consacrer 39 heures de leurs temps par mois aux résidents. Selon leurs centres d'intérêt et leurs compétences, ils proposeront des activités, des dîners, assister avec eux à des conférences ou encore tout simplement se promener à l'extérieur, sortir (cinéma).

L'intergénération utile pour les uns et pour les autres !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -