Agevillage
  >   Actualités  >     >   ORPEA à la Silver Night

ORPEA à la Silver Night

5 initiatives locales lauréates


Partager :

Le 29 mars dernier se tenait la dixième édition de la Silver Night à Paris. Une soirée rassemblant tous les acteurs de la silver économie et visant à récompenser les meilleures initiatives pour le bien-vieillir et la qualité de vie des personnes âgées. 6 équipes du Groupe ORPEA se sont portées candidates. Retour sur leurs projets.
initatives lauréates bien vieillir silver night 2018 orpea
Le 29 mars, sur la scène du Grand Rex, cinq résidences pour personnes âgées du Groupe ORPEA étaient nominées par le jury et sont arrivées finalistes des catégories « Hébergement collectif » et « Intergénérationnel ».
Leur dénominateur commun ? Porter des projets favorisant le bien-vieillir et valorisant le dynamisme et l’ouverture des établissements sur la vie de la Cité.

Des résidents actifs 


Avec les effets du vieillissement, le corps est parfois vécu comme lourd, fragile et douloureux. Le trampoline de rééducation permet d'améliorer les troubles de l’équilibre et de la posture. Accompagnés par un kinésithérapeute et une psychomotricienne, les résidents travaillent la notion de verticalité, la posture, le renforcement musculaire, les douleurs. Ils reprennent conscience de leur corps et du mouvement, et redécouvrent des sensations corporelles agréables. Une activité qui facilite le quotidien des personnes âgées grâce à l’amélioration de leurs déplacements.

L’atelier a également ouvert ses portes aux enfants du centre de loisirs pour une rencontre intergénérationnelle. L’occasion pour les personnes âgées de démontrer aux plus jeunes qu’il n’y a pas d’âge pour le trampoline. Une belle mise en valeur de l’estime de soi et de la confiance en son corps.

Raymond, 85 ans, ancien gymnaste témoigne : « Je n'avais pas autant ri depuis longtemps ! Étant auparavant gymnaste, je retrouve des sensations agréables que je n'avais plus. Grâce au trampoline, je peux à la fois faire du sport et me détendre ». Jacqueline, quant à elle, apprécie particulièrement la phase de relaxation en fin d’atelier qui lui donne l’impression d’être sur un bateau et de partir en vacances à Honolulu.

Un atelier qui révèle le bien-être et la vie.

  • A Moulin-Neuf (24), les résidents de la Résidence ORPEA Les Vignes ont constitué une collection d'objets anciens présents dans les maisons dans les années 50 et les ont restaurés.

Ces objets appartenaient aux parents des résidents (ex : fer à repasser, batteur manuel, perceuse etc.). Ils ont alors été démontés, nettoyés, remontés, remis en état de marche, selon des planches photographiques. Une démarche visant à développer la collaboration et l’entraide entre personnes âgées.
Ces ateliers ont également été l’occasion de partager des souvenirs, des expériences de vie ou de se remémorer des gestes d'antan parfois oubliés. Ces objets sont ainsi un lien, vecteur de socialisation et d’échange. Le projet, intitulé « La vie des objets continue avec nous », présente de nombreux objectifs : lutter contre l'inactivité, stimuler les capacités manuelles et cognitives, et faire redécouvrir  la vie de ces objets anciens… En revalorisant les objets, on revalorise aussi ceux qui les ont utilisés…

Etre éco-responsable en maison de retraite


  • A Grasse (06), la Résidence Les jardins de Grasse a décidé de s'investir dans le développement durable. Etre éco-responsable en maison de retraite, c’est gérer ensemble les ressources nécessaires au bon fonctionnement de la résidence tout en cherchant à réduire son impact environnemental au maximum, et à tous les instants.

La résidence s’est lancée dans de nombreuses actions. Parmi elles : l’éco-pâturage, une solution écologique pour la gestion de leur deux hectares d’espaces verts.  «  Nougatine et Arthur, nos deux ânes, défrichent notre terrain  en évitant les nuisances mécaniques et en favorisant la biodiversité », explique Cindy Spada, directrice de l’établissement.

Côté potager, une culture de plantes aromatiques a été initiée pour récolter de la menthe et de la sauge, et attirer des pollinisateurs.

En partenariat avec un jeune apiculteur local, 70 ruches ont aussi été installées dans le verger de la résidence. Elles servent à renouveler les essaims, faire des reines et permettent de lutter contre le frelon asiatique de manière naturelle sans avoir recours au pesticide. L’occasion pour les résidents de découvrir le métier d’apiculteur et de déguster du miel artisanal.

Au quotidien, la résidence collecte aussi huile d’olives et olives, conçoit ses propres gels douches, savons, et huiles de massage par le biais de l’aromathérapie. Enfin, elle réalise des actions de recyclage de bouchons de plastique, ouvertes aux voisins du quartier, et peut ainsi investir dans du matériel pour personnes handicapées.

Ces gestes simples contribuent à la préservation de l’environnement, et permettent par la même occasion de développer le bien-être des résidents qui sont fortement impliqués et acteurs de ce projet.

Des actions de solidarité


Privilégiant les valeurs de partage et d’entraide, les personnes âgées de deux établissements ORPEA ont souhaité monter des actions de solidarité en soutien aux personnes fragilisées par un accident de la vie et aux animaux abandonnés.

  • A Ollioules (83), la Résidence Victoria s’est engagée au service des personnes fragilisées par un accident de la vie. Depuis 2015, un atelier tricot et couture est organisé, véritable lieu de rencontres où résidents, familles, salariés et bénévoles prennent plaisir à échanger des conseils.

De fil en aiguilles, l’atelier a pris une nouvelle dimension, solidaire : à l’origine, nos ainées tricotaient et cousaient pour les nouveaux nés prématurés de l’Hôpital Ste Musse de Toulon. Puis elles ont participé à l'action de sensibilisation au dépistage du cancer du sein « Octobre rose : Tricote-moi un ruban rose » ; opération pour laquelle plus de 320 carrés ont été tricotés.

Les couturières n’en sont pas restées là et ont poursuivi leur engagement. Les petites mains chevronnées  ont réajusté les vêtements d’Amandine, 4 ans, atteinte de nanisme primordial. Admirative du professionnalisme des travaux, une troupe de théâtre a aussi sollicité les services des résidentes.
« Ce loisir est devenu une réelle activité de groupe, structurée autour d’un projet et d’un objectif commun, où les notions d’entraide, de solidarité et de volontariat permettent de retrouver un rôle social », explique Pascale Chirat, directrice de l’EHPAD.

  • A Gattières (06), la Résidence La Maison Bleue a lancé "La Main à la Patte". L’opération a pour but d'aider une association locale dans la mise en œuvre de leurs actions d'accueil, d'aide, de soins, de capture et d'hébergement des animaux domestiques.

Les résidents ont créé et réalisé des décorations en tissu, des mangeoires à oiseaux, des biscuits et ont tricoté des couvertures. Des denrées alimentaires pour animaux ont ainsi pu être achetées et des frais vétérinaires couverts. Cette assistance aux animaux abandonnés, blessés ou errants, valorise l’utilité, le savoir-faire et l’implication des personnes âgées dans une cause solidaire. La couverture médiatique de ce projet a aussi permis de démontrer à tous, que malgré les difficultés liées à la perte d'autonomie, la personne âgée a encore beaucoup à apporter.

Sensibiliser à la perte d’autonomie


Le réseau Adhap Services était, quant à lui, nominé dans la catégorie « Aide aux aidants » pour son dispositif de réalité virtuelle qui a permis une campagne nationale de sensibilisation aux effets du vieillissement et à la perte d’autonomie.

Le casque « Virtual Age » est un simulateur de vieillissement : l’utilisateur est confronté aux difficultés et risques rencontrés quotidiennement par une personne âgée de 87 ans, compte tenu de ses limites physiques et cognitives. L’objectif est de montrer comment adapter le domicile et aider une personne âgée fragilisée pour améliorer son quotidien. Ce casque vient compléter la combinaison-simulateur de vieillissement d’ADHAP, déjà régulièrement utilisée dans le cadre d’ateliers ludiques.


Des projets, aux multiples facettes, qui démontrent à la fois l’étendue du savoir-faire, mais aussi l’implication de nos ainés et l’engagement de nos équipes à favoriser le bien-être et à proposer une prise en charge adaptée aux besoins et aux attentes des résidents. 
Bravo à l’ensemble des équipes pour ces belles initiatives collaboratives et solidaires. 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -