Agevillage

Salons des seniors 2018 : les seniors veulent vieillir debout

Prévention, santé, finances


Partager :

salon des seniors 2018Les visiteurs étaient encore plus nombreux que les années précédentes ces 5, 6, 7 et 8 avril à Paris pour la 20ème édition du Salon des Seniors.
Leur motivation : bien vieillir et même "vieillir debout" ont-ils salué lors de la conférence "J'aide mon parent à vieillir debout" autour du livre.
Parce que ce Salon se visite pour soi ou pour ses proches en tant qu'aidant.

Vieillir debout dans sa tête


Exercices pour la mémoire, ateliers Internet, silver Lab, pistes pour travailler après 50 ans : les solutions se déploient pour accompagner l'avancer en âge.
Pour être rassuré sur les conditions financières de ce vieillissement, les stands des caisses de retraite ne désemplissaient pas. Idem pour les services de financement de l'avancée en âge : des notaires aux avocats pour la protection juridique notamment, passant par les différentes formes de viagers jusqu'au choix d'une complémentaire santé (mutuelle).

Vieillir debout dans son corps


Médecins, pharmaciens, infirmières, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, opticiens, audio-prothésistes animaient des espaces conseils et des conférences sur le bien vieillir par l'activité physique (remise en forme, yoga, méditation, sophrologie, marche nordique notamment), le sommeil, la bonne gestion des médicaments, la nutrition, les gestes qui sauvent, les dépistages (diabète, audition, DMLA). Les centres de prévention Agirc-Arrco présentaient leurs activités aux côtés des ateliers collectifs du bien vieillir des caisses de retraite. Un "costume de vieillissement" proposé par le Gérontopôle d'Ile de France (Gérond'If) permettait de se projeter et mieux comprendre les réalités des personnes fragilisées, ralenties.

Vieillir debout chez soi, dans la cité


Un appartement témoin pour bien vivre présentait pièce par pièce, les conseils d'aménagements petits et grands, pour sécuriser le logement, éviter les chutes. Des conseillers étaient relayés par le site "J'aménage mon logement", réalisé avec Agevillage.com, qui indique les contacts d'organismes qui viennent guider pour les travaux et leurs financement (Soliha).
Du domicile à l'établissement pour personnes âgées dépendantes, des habitats intermédiaires, résidences autonomie, résidences avec services présentaient leurs avantages tant en France qu'à l'étranger.
Le Gendarmerie Nationale et la Police Nationale conseillaient les visiteurs pour éviter les escroqueries, les vols, les cambriolages, les arnaques sur internet.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -