Agevillage
  >   Actualités  >     >   Aides financières : les mon...

Aides financières : les montants 2018


Partager :

Le montant d’une demi-douzaine de prestations destinées aux plus âgés ou aux personnes invalides a été réévalué au printemps. Ces augmentations s’appliquent à compter du mois d’avril.

Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, ex minimum vieillesse)


Le montant de l’Aspa s’élève désormais au maximum à :
833 euros par mois pour une personne seule (contre 803 euros en 2017) ;
1293 euros pour une couple (1247 euros en 2017).

Des montants fixés à 868 et 1348 euros pour 2019 et 903 et 1402 euros en 2020.

Pour en bénéficier, les plafonds de ressources annuels se montent à :

    Personne seule     Couple
    1er avril 2018     9 998,40 euros     15 522,54 euros
    1er janvier 2019     10 418,40 euros     16 174,59 euros
    1er janvier 2020     10 838,40 euros     16 826,64 euros


En savoir plus

Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)


Cette allocation s’adresse aux personnes invalides qui n’ont pas encore atteint l’âge légal de la retraite.

Son montant augmente d’1 %, pour atteindre au maximum 408,59 euros par mois pour une personne seule, 675,62 euros pour un couple de bénéficiaires mariés et 817,18 euros pour un couple de bénéficiaires pacsés ou concubins.

En savoir plus

Mais aussi…


Ont également été revalorisées :
  • l’AAH (allocation aux adultes handicapés), qui passe à 819 euros mensuels au maximum. Elle devrait augmenter à nouveau à 860 euros au 1er novembre puis à 900 euros en 2019. 
  • les pensions d’invalidité (3 311,00 euros par mois maximum en 2018, jusqu’à l’âge de légal de départ à la retraite) :
  • la majoration pour aide constante d’une tierce personne (1 118,57 euros par mois) ;
  • les rentes d’incapacité permanente versées suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ;
  • la prestation complémentaire pour recours à tierce personne (jusqu’à 1 677,83 euros par mois).

Quant aux aides financières aux soins, les plafonds de ressources pour bénéficier de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) ou de l’ACS (aide à la complémentaire santé) ont été revalorisés.

Pour la CMU-C, il se monte dorénavant à 8810 euros par an pour une personne et 13 125 euros par an pour deux personnes.

Pour l’ACS, le plafond est porté à 11 894 euros pour une personne et 17 840 euros pour deux

En savoir plus sur la CMU-C et l’ACS


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -