Agevillage
  >   Actualités  >     >   Le gouvernement s'intéresse...

Le gouvernement s'intéresse aux aidants


Partager :

Alors qu’un projet de directive européenne concernant l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et aidants est actuellement en discussion, Matignon sollicitait la semaine dernière un entretien avec le collectif Je t’aide. Sa présidente, Claudie Kulak, lève le voile sur une rencontre porteuse d’espoir.

Conciliation vie pro/vie perso : le gouvernement s'intéresse aux aidantsLa directive européenne, qui a pour but de permettre aux femmes de mieux investir le marché du travail, contient des mesures relatives à la parentalité mais aussi au rôle d’aidant.

Elle propose notamment plus de souplesse dans l’organisation du travail en cas de besoin (horaires flexibles, télétravail…) mais aussi un congé rémunéré pour les aidants de cinq jours par an.

C’est principalement sur le sujet de la conciliation vie professionnelle, vie privée et vie d’aidant que Marguerite Cazeneuve, conseillère d’Edouard Philippe sur la protection sociale, a souhaité entendre le collectif, explique Claudie Kulak, qui était accompagnée par Amarantha Bourgeois, la présidente de l’association des jeunes aidants Jade.

« Les échanges ont été très constructifs », se réjouit-elle. « Nous avons pu aborder la question du congé, du statut, de la retraite, de l’obligation alimentaire mais aussi les besoins des aidants en matière d’heures d’aide et de coordination. »

La présidente poursuit : « nous avons senti la volonté du gouvernement de bien cerner la problématique et de réfléchir à des politiques constructives pour apporter des réponses concrètes et pratiques aux aidants. Et nous l’espérons, des réponses globales et non saucissonnées par âge ».

A noter également, l’envoi le 16 avril d’une lettre ouverte à Emmanuel Macron, signée par une cinquantaine d’associations de familles et d’aidants européennes dont l’Association française des aidants, pour demander le soutien de la France à ce projet de directive.


En savoir sur le projet de directive européenne


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -