Agevillage

Vieillir ou conduire, faut-il vraiment choisir ?

Visite du permis de conduire


Partager :

La presse se fait régulièrement l'écho d'accident causé par des personnes âgées. Mais le vieillissement est-il un frein à la conduite ?
Un contrôle médical obligatoire pour les seniors est particulièrement âgiste car la question se pose pour tout conducteur défaillant, quel que soit son âge.
La revue de presse de la Fondation Médéric Alzheimer fait le point.

conduite seniorVisite du permis de conduire


Un médecin agréé de Pau, Thierry Dutoya, témoigne que les séniors qui se présentent à la visite sont majoritairement envoyés pat la police ou les gendarmes suite à une infraction routière. Mais il peut aussi s'agir de la famille.
Lors de la consultation médicale, le médecin vérifie s'il y a des troubles cognitifs, des médicaments pouvant nuire à la conduite. Il teste aussi les yeux, la coordination des mouvements, l'ouïe. "Toutefois à 85 ans, certaines personnes ont plus de capacités pour conduire que les plus jeunes !" estime le médecin. Pour autant tester ses compétences à conduire pourrait être utile régulièrement.

Si l'avis médical est défavorable ?


Soit l'avis des deux médecins de la Préfecture est évident, soit l'inaptitude n'est pas tranché et l'avis d'un centre psychotechnique est sollicité ainsi parfois que l'avis d'un neurologue. Le médecin annonce l'information à son patient et ses proches qu'il serait préférable de ne plus conduire. "Généralement les gens sont compréhensifs. Je n'ai jamais eu à dire à la famille d'écrire à la Préfecture, seul moyen pour interdire à une personne de conduire".

S'inscrire à un stage de remise à niveau


Réactualiser ses connaissances réglementaires du code de la route (ronds-points, nouveaux panneaux), tester ses réflexes, sa motricité, découvrir les aides à la conduite comme les régulateurs de vitesse, l'Activ Lane Assist (alerte en cas de franchissement des lignes), détecteurs d'angles mort, phares adaptatifs... de nombreuses auto-écoles ainsi que l'association Prévention routière propose ces stages partout en France.
Renseignez-vous aussi auprès de votre assureur-auto sur ses propositions de formations, d'aménagements...


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -