Agevillage
  >   Actualités  >     >   La caravane des aidants vie...

La caravane des aidants vient au-devant des salariés

Au plus près des entreprises


Partager :

Parce que quasiment un aidant sur deux travaille, une Caravane des aidants est allée au-devant d'eux au coeur du quartier d'affaires de la Défense à Paris. Une expérience réussie, à reproduire !caravane des aidants la defense

Informer, sensibiliser, sortir de l'isolement


Dans une jolie caravane au décors champêtre, trois assistantes sociales du réseau de la Compagnie des Aidants ont répondu aux questions des salariés de la Défense.

"Ils ont besoin d'information sur leur réalité, sur leur statut d'aidant, sur les dispositifs qui les concernent (congés spécifiques, aménagement de la vie professionnels), mais ils ont aussi besoin de conseil et d'orientation vers des solutions de proximité autour du proche dont ils s'occupent." Rappelons qu'un proche aidants vit en moyenne à 206 km de la personne aidée.

"Ce soutien moral et cette écoute étaient complétés de brochures d'information et d'orientation vers les ressources en ligne d'informations et de formation, comme Tous aidants que nous avons soutenu", souligne Fleur de Lempdes, responsable des relations patients au sein du Laboratoire Janssen, partenaire de la Caravane.

Aider les aidants actifs


Si 7 salariés sur 10 considèrent leur travail comme une source de répit, près de 58 % estiment que leur situation nuit à leur carrière (*). Deux salariés aidants sur trois aimeraient un aménagement de leur temps de travail pour mieux concilier leur vie professionnelle, leur vie d'aidant et leur vie personnelle.

Seulement 2 % ont recours aux dispositifs légaux tels que le congés de solidarité familiale (*).

Mobilisation des élus du territoire


La Caravane des aidants a aussi reçu la visite de nombreux élus : Farida Adlani, vice-présidente à la Région Ile de France chargée de la Santé, des Solidarités et de la Famille, Patrick Devedjan, président du Département des Hauts-de-Seine et partenaire de la Caravane des Aidants, Armelle Tilly, conseillère départementale des Hauts-de-Seine déléguée aux personnes âgées.

"L'Ile-de-France veut devenir une région aidante. L'idée est de permettre à d'autres salariés d'accéder à cette Caravane des Aidants", espère Claudie Kulak de la Compagnie des aidants.

(*) Etude Guide Orse/Unaf 2014


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -