Agevillage

Edito : L'art de devenir une cité inclusive

Pour tous les âges


Partager :

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) qui pilote les crédits (le jour férié notamment) destinés aux personnes âgées fragilisées et leurs proches aidants a positionné la notion de "société inclusive" dans ses priorités stratégiques.

l'art de devenir une cité inclusiveUne société, une cité inclusive de tous ses concitoyens, quels que soient leur âge, leur situation de handicap, sait tout d'abord reconaître ce qui fonctionne, ce qui est accessible, ce qui est ouvert ... et ce qui ne l'est pas.

L'Observatoire de la Fondation Médéric Alzheimer a analysé 15 290 dispositifs destinés aux près de 800 000 personnes malades et leur proches aidants. Ils ne sont pas également répartis sur les territoires. Cet état des lieux devrait ouvir des perspectives d'équipements, d'adaptations.

Et si on faisait appel aux artistes pour rendre notre regard plus inclusif envers nos frères âgés, fragilisés, malades ?

Ces artistes nous éclairent, nous boostent, nous dérangent aussi et nous suggèrent : L'art de vieillir (debout), l'art d'éviter les chutes (en se disciplinant à quelques exercices adaptés et quotidiens), l'art de Vivre le temps qu'il reste, en musique par exemple (quand on voit les bienfaits qu'elle a sur notre cerveau), l'art de recycler (des produits de beauté pour les résidents d’Ehpad), l'art de passer entre les gouttes des abattements des retraites complémentaires (malus).

Devenir et rester inclusif : tout un art !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -