Agevillage
  >   Actualités  >     >   Déshydratation : 10 symptôm...

Déshydratation : 10 symptômes qui doivent alerter


Partager :

Avec les nouveaux pics de chaleur prévus cette semaine, le risque de déshydratation, particulièrement élevé chez les personnes âgées, grimpe lui aussi.
Tout savoir pour la reconnaître et y réagir.

Les personnes âgées sont davantage touchées par la déshydratation pour de nombreuses raisons : diminution de la sensation de soif, perte d’appétit (la moitié des apports en eau provient des aliments), fonctions rénale et urinaire altérées…

Il faudra donc redoubler de vigilance et surveiller de près l’apparition des signes suivants :

•    une urine concentrée (couleur et odeur prononcées) ;
•    une sécheresse de la bouche et de la peau ;
•    une perte de poids importante sur une courte période (un kilo par jour ou plus de 3 % du poids en une semaine, soit plus d’1,8 kilo pour une personne pesant initialement 60 kilos) ;
•    une constipation inhabituelle ;
•    une miction moins fréquente.

Pour vérifier la sécheresse de la peau, le test du pli cutané est un bon indicateur.

Il s’agit de pincer doucement la peau entre le pouce et l’index. Si la peau se remet tout de suite en place, tout va bien. Si elle garde la marque et met quelques secondes à revenir à la normale, il s’agit d’un signe de déshydratation.

La peau des personnes âgée étant souvent plus déshydratée, il est conseillé de rechercher le pli cutané au niveau de la cuisse, et de vérifier les autres signes de déshydratation.

D’autres signes indiquent une déshydratation avancée :

•    diminution de l’attention ;
•    apathie ;
•    difficultés pour s’exprimer ;
•    confusion ;
•    vertiges, chutes.

Réagir en cas de déshydratation


En cas de déshydratation bénigne, l’Assurance maladie conseille :

•    d’allonger la personne ;
•    de la dévêtir ;
•    de la rafraîchir  par application de linges humides ;
•    de l’éventer ;
•    de compenser ses pertes en eau et en sel en lui donnant à boire fréquemment, notamment des boissons contenant assez de sucre et de sel (eau sucrée, bouillons de légumes salés).

Attention cependant à ne pas faire trop boire les personnes âgées, alertait la semaine dernière le docteur Gilles Dixsaut sur FranceInfo.

Si leurs reins n’éliminent pas l’eau, elles risquent en effet de se retrouver en hyperhydratation, elle aussi néfaste.

Au moindre doute, contactez le 112 ou le 15.

Consulter la carte de vigilance canicule


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -