Agevillage

Des anges gardiens pour les plus âgés

avec des garde-fous


Partager :

Associations, bénévoles, citoyens engagés... des "anges gardiens" se déploient auprès de personnes âgées isolées.
Comme le souligne les équipes citoyennes de Monalisa (Mobilisation nationale contre l'isolement des plus âgés) : attention à la formation, l'accompagnement, l'évaluation de ces anges gardiens.

Des anges gardiens, pas des gardiens


anges gardiens aide seniorsPartager, donner du temps, écouter... cela semble simple et généreux. Mais impossible d'intervenir auprès de personnes fragilisées sans réflexions, sans accompagnements, sans garde-fous, sans contrôles des risques d'incompréhension, de sur-investissement, d'épuisement, de prise de pouvoir, voire d'abus (sur-protection, sur-veillance...).

Les associations, les services sociaux, sont des lieux clés pour recruter, former, évaluer et réorienter des bénévoles. Des Petits frères des Pauvres à la Croix Rouge, en passant par les acteurs des territoires (CCAS), ils se fédèrent au sein de Monalisa pour lutter contre l'isolement des plus âgés  (300 000 en état de mort sociale selon une étude CSA pour les Petits Frères des Pauvres en 2017).

L'exemple de Ta1ami


L'association TA1AMI organise des visites régulières d’un(e) Ami(e) Bénévole auprès de toute personne seule ou en solitude avérée pour des lectures, discussions diverses, sorties et accompagnement pour visites culturelles… Les bénévoles de TA1AMI interviennent en maison de retraite, à l’hôpital, en clinique et dans tout établissement social, voire au domicile des personnes isolées.
Les bénévoles sont recrutés pour des missions d'une heure par semaine minimum via des "Séances d’Information et de Sensibilisation". Les engagements de l'association sont communiqués via les "Evènements d’Information et de Sensibilisation". Chaque bénévole peut contacter un référent de l'association et doit participer à des "groupes de Parole de Bénévoles" en présence de psychologue, de professionnel hospitalier et de maison de retraite.
967 personnes isolées ont bénéficié d’activités culturelles au premier semestre 2018, communique TA1AMI. Et quatre rêves de personnes fragilisées ont été réalisés. Voir la lettre de Juillet 2018 de TA1AMI

Des étudiants formés par les collectivités


Des Yvelines à Nîmes, les collectivités locales font de plus en plus appel aux étudiants pour compléter leurs dispositifs de soutiens (télé-assistance) des plus âgés fragilisés, notamment en période de fortes chaleurs. La jeune société Tous En Tandem se charge de mettre en relation ces demandes avec des étudiants qui doivent être âgés de 18 et 26 ans, être autoentrepreneur, avoir un ordinateur portable pour projeter le contenu de l’animation concoctée, être disponible entre 1h30 et 2h de suite par semaine, s’engager minimum pour une durée de 2-3 mois et bien sûr apprécier le lien avec les plus âgés !

Sans oublier les anges gardiens professionnels


Des gardiens d'immeubles, aux services d'aides et de soins à domicile, en passant par les professionnels de santé libéraux (infirmiers, médecins, kinésithérapeute), les anges gardiens professionnels sont aussi à saluer. Pas facile pour eux aussi de se coordonner sur les territoires, de gérer les urgences, les clés, quand la personne ne peut plus ouvrir.... Ils ont été rejoints par les facteurs du service de la Poste "Veiller sur mes parents".


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -