Agevillage
  >   Actualités  >     >   Vacances, absence de l'aida...

Vacances, absence de l'aidant : des pistes pour gérer la nuit à domicile


Partager :

senior nuit domicile
En l’absence de l’entourage, parce que l’aidant s’accorde un peu de répit, ou parce que la situation devient plus compliquée, un accompagnement nocturne au domicile d’une personne âgée doit parfois être mise en place. 

Gros plan sur les solutions pour passer le relais la nuit venue.


Le relayage pour quelques jours de répit : durant l’absence d’un aidant, un professionnel, formé, vient le remplacer à domicile, nuits comprises.

A noter : en Corrèze, le dispositif Répit sac à dos, gratuit, propose un relais à domicile pour les aidants à hauteur de deux jours par mois.

En savoir plus sur le relayage

  • Embaucher une aide à domicile la nuit : en emploi direct ou via une association ou une entreprise, il est possible de faire appel à une aide à domicile la nuit.
Une prestation qui peut être couverte par l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa).


Pour connaître les solutions disponibles près de chez vous ou votre proche, renseignez-vous auprès du Clic (centre local d’information et de coordination) le plus proche.

Trouver les coordonnées du Clic

A noter : certains professionnels libéraux proposent des créneaux de nuit, comme le cabinet d’infirmier La santé n’a pas d’horaire à Nantes.

  • Ernesti, pour une présence à la carte la nuit : à Bordeaux, Toulouse et désormais à Paris, la plateforme Ernesti met en relation des étudiants en filière médicale ou paramédicale et des personnes âgées pour une présence humaine la nuit. Tarif de la prestation : 60 euros.
  • Partager temporairement le logement avec un étudiant : certains dispositifs de cohabitation intergénérationnelle proposent des formules courtes, souvent l’été.
Tous savoir sur la cohabitation intergénérationnelle

  • La téléassistance, pour une présence à distance : si aucune des solutions ci-dessus n’est possible, ou en complément, la téléassistance représente une option intéressante.
Pour la sécurité de l’utilisateur bien sûr, mais surtout pour pouvoir être rassuré, de jour comme de nuit : 90 % des appels reçus chaque année ne nécessitent pas d’intervention spécifique.

Au-delà des cas d’urgence, la téléassistance offre avant tout un soutien moral, une opportunité d’échanger.

En savoir plus sur la téléassistance


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -