Agevillage

Quelle différence entre un béguinage et une résidence pour seniors ?


Partager :

Question réponseLa question de Marie G.


Parmi les différentes solutions d’hébergement pour les personnes âgées, les béguinages me semblent constituer une bonne réponse aux problématiques d’isolement.

Cependant, je me pose la question de la différence entre un béguinage et une structure de type résidence autonomie ? En termes de fonctionnement, de cadre d'intervention, de conditions d'accès...

La réponse d’Agevillage



Les résidences autonomie comptent parmi les établissements médico-sociaux, et sont donc encadrées par la loi. Elles sont soumises à autorisation du Conseil départemental et sont contrôlées régulièrement.

Le décret du 27 mai 2016 de la loi d’adaptation de la société au vieillissement liste par ailleurs les prestations minimales dont les résidents doivent bénéficier. 

Il s’agit de :
  • la gestion administrative (état des lieux, contrat de séjour…) ;
  • la mise à disposition d’un logement privatif avec connectique télévision et téléphone ;
  • l'accès aux espaces collectifs et entretien ;
  • l'accès aux actions de prévention ;
  • l'accès aux services de restauration et de blanchisserie ;
  • l'accès aux moyens de communication, y compris Internet, dans tout ou partie de l'établissement.
  • l'accès à un dispositif de sécurité apportant au résident 24h/ 24h une assistance par tous moyens et lui permettant de se signaler (téléassistance) ;
  • des animations et activités.

Ces structures touchent par ailleurs de l’argent de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) au titre du « forfait autonomie » : avec ce budget, elles doivent organiser des actions de prévention en direction des résidents.

Les béguinages ne sont pas des établissements médico-sociaux, et donc ces règles ne s’appliquent pas. Ce sont des logements privatifs qui relèvent du droit commun.

Ils peuvent être privés (associatifs ou non) ou dépendre des collectivités locales.

Ils  peuvent être gérés de différentes manières (un exemple coopératif ici).

En théorie, ce sont des structures de petite taille (jusqu’à 20-25 logements), avec une vocation sociale mais puisqu’ils ne sont encadrés par aucun texte à ma connaissance, des variations sont possibles.

Dans les deux cas, il faut être autonome pour y accéder (Gir 5 ou 6).

Les résidences services seniors constituent encore un autre système, il s’agit de structures privées, de droit commun, qui pratiquent des tarifs plus élevés. Les appartements, qui étaient plutôt vendus autrefois, sont aujourd’hui majoritairement loués.

Un décret daté du 14 décembre 2016 liste cependant les services minimaux à offrir aux résidents.

En savoir plus sur les résidences autonomie
En savoir plus sur les résidences services
En savoir plus sur les béguinages


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -