Agevillage
  >   Actualités  >     >   Incontinence : gérer le ret...

Incontinence : gérer le retour à la maison après l'hospitalisation d'un proche


Partager :

L’incontinence a de multiples causes, et de nombreux facteurs aggravants. Parmi eux, la réduction de la mobilité. Elle peut donc survenir ou s’amplifier suite à un long séjour à l’hôpital, et nécessitera donc des ajustements une fois de retour à la maison. Conseils pour les aidants.

Incontinence Le groupe hospitalier GHC, à Ris-Orangis et Draveil en région parisienne, accueille chaque année 1500 patients en soins de suite et de rééducation.
Partant du constat que certains d’entre eux, de retour chez eux, utilisaient des protections non adaptées, le groupe a missionné en juin dernier une société spécialisée pour accompagner gratuitement les patients et leurs aidants confrontés à l’incontinence.

Car choisir des protections qui ne conviennent pas peut entraîner de nombreuses complications :  risque d’infections urinaires, d’escarres, problèmes de peau, risques de chutes, isolement social…

Une première en France, qui mériterait d’être dupliquée ailleurs.

En attendant, si vous vivez une situation similaire en tant qu’aidant, vous pouvez :

  • En premier lieu, échanger avec votre proche. Le sujet reste tabou, mais il est indispensable d’entamer le dialogue, de se montrer honnête et de l’assurer de votre soutien.
  • Echanger avec le personnel en amont de la sortie, sur le type de protection qu’ils recommandent, leurs conseils pour la toilette, pour prévenir les risques dermatologiques…
  • Adapter l’environnement, en facilitant l’accès aux toilettes, en modifiant son régime alimentaire pour éviter les aliments diurétiques…
  • Faire appel à une aide professionnelle à domicile, experte sur ces questions
  • Prendre le temps de bien étudier les différentes possibilités en matière de protections… et en demandant conseil à un professionnel, comme votre pharmacien.


A lire aussi : notre dossier complet sur l’incontinence


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Jean Claude

28/08/2018 07:08

Rôle du Médecin traitant


Je suis très surpris de cette proposition qui crée une structure qui ne peut que contrarié les responsabilités des médecins libéraux (ville et campagne) et ont un impact sur les coûts de l'hôpital. En effet, après une hospitalisation le suivi médical est de la responsabilité du médecin traitant désigné à sa caisse maladie par le patient. La moindre des chose à faire par le médecin de l'hôpital est d'adresser un courrier au médecin traitant, pour l'informer de ce qui a été fait au patient et des prescriptions . médicales à suivre. Je ne doute pas que le médecin traitant prescrira des soins infirmiers à domicile dans ce cas particulier: toilette, prévention des escarres, change. Je trouve qu'il y a beaucoup trop de médecin d'hopitaux qui ignore volontairement l'existence des médecins libéraux qui ont la responsabilité dans la prise en charge médicale au domicile du patient. La responsabilité des médecins d'hôpitaux s'arrête à la porte de sortie de l'hôpital. Cordialement




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -