Agevillage

Sex'agénaires sexués jusqu'au bout

Choqués ?


Partager :

Ils avancent en âge et comme tout à chacun, ils gardent une sexualité, plus ou moins affirmée, expressive. Et cela choque visiblement. Comme si à partir d'un certain âge, votre ticket n'était plus valable. Des réalités qui questionnent aussi les proches.
Deux initiatives pour oser en parler.

Conférence ce 26 septembre à Nîmes

Cette conférence grand public animée par le Dr Gérald Kierzek se déroulera de 13h30 à 17h30 à l’Université de Nîmes (5 rue du Dr Georges Salan 30 000 Nîmes). Une vingtaine d’intervenant(e)s dont Serge Guérin (sociologue) et Marie De Hennezel (psychologue et auteur d'un livre sur la sexualité au grand âge) viendront échanger et briser de nombreux tabous autour de la tendresse, du  plaisir qui évoluent tout au long de la vie ? Est-on libre d’aimer en institution ? Comment les collectivités appréhendent-elles l’amour et la sexualité au sein de leurs établissements ? Comment la morale et la société impactent-ils nos visions sur la sexualité, le plaisir et l’amour des personnes âgées ?
En deuxième partie de soirée, au sein d’un EHPAD Nîmois de 22h à 2h, une soirée d'échange est organisée avec des professionnel(le)s sur la question de l’intimité et du vieillissement.

Vieillir LGBT

grey pride LGBTA partir du 8 septembre, le collectif GreyPride – Vieillir LGBT lance une campagne visant à faire sortir les seniors LGBT de l’invisibilité et à faire changer les regards. Plus précisément, il s'agit de "changer notre perception des seniors et de leur sexualité. La sexualité n’est pas réservée qu’aux jeunes ; elle est présente tout au long de notre vie. Nous devons pouvoir exprimer notre désir d’aimer et d’être aimée jusqu’au dernier jour de notre vie", indique le collectif.
Au programme, affichage, exposition photo du 8 au 14 septembre au centre LGBT de Paris (63 rue Beaubourg) et vernissage le 8 à partir de 18 heures.
Des affiches qui osent afficher une sexualité affirmée.

Cette réalité de la sexualité jusqu'au bout de la vie

A Marseille, la médecin sexologue Marie-Hélène Colson insiste sur la réalité de cette sexualité jusqu'au bout de la vie. L'acte sexuel partagé, l'orgasme (possible jusqu'au bout) est réparateur, "meilleur reconstituant du sentiment de vie". Elle a participé à la plaquette pour Une Vie affective et sexuelle à tout âge (pdf) concoctée avec l'Espace éthique méditerranéen de l'AP-HP de Marseille. Elle aborde l'importance de l'histoire de vie, les principes à défendre (Refus de l’infantilisation, respects des choix, des besoins, de l'intimité...) et les conduites à tenir.

La sexualité au grand âge : un dossier à retrouver sur Agevillage


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -