Agevillage
  >   Actualités  >     >   C'est quoi, une ostéodensit...

C'est quoi, une ostéodensitométrie ?

Prévenir l'ostéoporose


Partager :

La diminution progressive du calcium dans les os (l'ostéoporose) est un processus lié au vieillissement. Cette baisse de la masse osseuse cause tout de même 377 000 fractures par an en France, notamment au niveau du poignet, de la hanche et du col du fémur, indique l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). L'ostéoporose touche près d’une femme sur trois après la ménopause et les hommes sont concernés aussi. Pour la diagnostiquer et la prévenir (pour soi, pour son proche), un seul examen : l'ostéodensitométrie ou densitométrie osseuse.

Comment se déroule l'ostéodensitométrie ?

osteoporoseC'est un examen rapide et indolore en cabinet de radiologie. Vous êtes allongé une quinzaine de minutes sur une table et un densitomètre va venir scanner au-dessus de vous la densité de votre masse minérale osseuse (DMO). L'appareil va émettre des rayons X de faible intensité en direction des os et mesurer leur traversée et leur rayonnement.

Deux courbes positionnent alors votre degré de déminéralisation osseuse du rachis (colonne vertébrale) et du col du fémur, pour déterminer l’importance du risque de fracture.

L'examen est-il remboursé ?

L'ostéodensitométrie est remboursée depuis 2006 à 70 % sur la base d'un tarif fixé à 39,96 € précise l'Assurance Maladie seulement sur prescription médicale et uniquement pour les patients présentant des facteurs de risques médicaux de l'ostéoporose : antécédent de fracture, hyperthyroïdie, traitements aux corticoïdes, ménopause précoce, faible indice de masse corporelle...

Sans ces indications, l'ostéodensitométrie n'est pas remboursée (et la facture peut monter jusque 80 euros). N'hésitez pas à demander un devis au préalable, sachant que les complémentaires santé (mutuelles) remboursent généralement la différence avec la prise en charge de l'Assurance maladie.

Quelles sont les suites de l'ostéodensitométrie ?

C'est votre médecin traitant qui fera le point avec vous sur les suites à donner selon les résultats. Du renforcement de l'alimentation en calcium (sous toutes ses formes) à l'activité physique quotidienne (30 minutes de marche rapide chaque jour), en passant par la prescription d'une ampoule de vitamine D jusqu'à des traitements médicamenteux dédiés mais pour le moins délicats.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -