Agevillage
  >   Actualités  >     >   Pratique : bien choisir ses...

Pratique : bien choisir ses bas de contention


Partager :

En prévention ou en traitement d'une maladie veineuse, les bas de contention (ou bas de compression) sont des alliés fort utiles. Nos conseils pour bien les choisir.

A quoi servent les bas de contention ?


Les bas de contention exercent une pression sur la jambe, importante au niveau de la cheville puis de moins en moins forte en remontant.

Le but : faciliter la circulation du sang et lutter contre l’insuffisance veineuse, limiter l’apparition de varices ou encore prévenir les phlébite (formation de caillots dans les membres inférieurs).

En France, 18 millions de personnes seraient concernés par des problèmes veineux, dont la fréquence augmente avec l’âge.

Comment choisir des bas de contention ?


Il faut tout d’abord connaître ses besoins en matière de compression.

Il existe en effet quatre niveaux de compression, la classe I étant la moins élevée.

S’il s’agit uniquement de porter des bas en prévention, à l’occasion d’un long voyage par exemple, la classe I suffit.

La classe II est la plus prescrite, mais pour connaître exactement le niveau de compression nécessaire, mieux vaut consulter votre médecin traitant.

Ensuite, il est indispensable de prendre correctement ses mesures : tour de cheville, de mollet, de cuisse et longueur de jambe. N’hésitez pas à vous faire aider !

Pour le type de produit (chaussette, bas, collants), à vous de choisir, sachant que les collants peuvent s’avérer très compliqué à enfiler.

Côté matière, le coton ou le bambou sont adaptés à un usage quotidien. Il existe aussi des modèles en polyester, plus souples mais moins respirants.

Côté esthétique enfin, les fabricants multiplient les efforts pour proposer des produits à la fois efficaces et beaux.

Le Français Sigvaris vient ainsi de lancer un modèle « nude », qui se veut quasi invisible ainsi qu’une gamme opaque pour l’hiver. La jeune marque française Walleriana, née en 2014, surfe sur le même créneau et propose chaussettes colorées et collants élégants en compression I et II.

Sont-ils remboursés ?


Oui, à condition d’avoir été prescrits par un médecin ou un kinésithérapeute.

L’Assurance maladie rembourse 8 paires par an au maximum, à 60 % sur la base des tarifs suivants : 22,40 € pour des chaussettes, 29,78 € pour des bas et 42,03 € pour des collants.

Où acheter des bas de contention ?


Il existe des boutiques en ligne, mais vous pouvez aussi vous procurer des bas de contention en pharmacie. Avantage : le pharmacien prendra vos mesures, mais il disposera peut-être de moins de choix.


En savoir plus


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -