Agevillage
  >   Actualités  >     >   Téléconsultations : oui mai...

Téléconsultations : oui mais pas avec n'importe qui

Rappels de l'Assurance Maladie


Partager :

Depuis ce 15 septembre, consulter un médecin à distance, sans devoir se rendre à son cabinet, sans le faire venir à domicile, c'est possible.
Mais la prise en charge par l'Assurance Maladie requièrent de respecter des règles : les téléconsultations médicales à distance, oui, mais pas avec n'importe qui !

La téléconsultation, comment ça marche ?


On se connecte sur une plateforme dédiée, sécurisée (donnée de santé), on crée un compte et on peut alors entrer en contact avec un praticien en visioconférence.
La téléconsultation ne se limite pas au conseil par mail.
Elle est très pratique quand la personne malade a du mal à se déplacer et aussi quand les médecins font défaut sur certains territoires.


Qui paye quoi ?

Si certaines compagnies d'assurance et complémentaires santé font bénéficier à leurs adhérents de téléconsultations, ces dernières peuvent être facturées par le médecin (25 € pour un généraliste) et prises en charge par l'Assurance Maladie, comme n'importe quelle autre consultation, sous plusieurs conditions :
- C'est le médecin traitant et non le patient ou ses proches, qui juge de l'opportunité de cette consultation à distance.
- C'est le médecin traitant qui oriente vers un téléconsultant
- Si vous téléconsultez un médecin déjà vue en consultation, face à face, dans les douze derniers mois.

Seules les expériences de télémédecine en maisons de retraite font l'objet de financements de l'Agence régionale de santé, sans reste à charge (Voir l'expérience à l'Ehpad Les Mimosas à Commequiers en Vendée, labellisé Humanitude, qui ouvre ses portes ce 6 octobre, dans le cadre de la Journée Nationale des aidants).

Les plateformes de téléconsultations (Quare, Mesdocteurs, Hellocare, Livi...) vont devoir revoir leurs modes de facturation et surtout recruter des médecins pour répondre à la demande.
L'enjeu reste une médecine de proximité, autour du médecin traitant, insiste l'Assurance Maladie.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -