Agevillage

Edito : prendre soin de la santé des proches aidants

6 octobre : Journée nationale des aidants


Partager :

Infirmiers, comptables, psychologues, brancardiers... la pression est forte sur les épaules des proches aidants, expliquent les affiches de la journée nationale des aidants ce samedi 6 octobre.

Les aidants doivent savoir s'informer pour aider à domicile avec l'annuaire d'agevillage.com qui propose les avis des clients des maisons de retraite, qui met en avant les Labels Humanitude qui ouvrent leurs portes justement ce 6 octobre.

Ils doivent savoir rester connectés malgré la fracture numérique.

Ils naviguent au milieu de l'offre d'aides, se services, de résidences.... et dans le maquis de l'offre actuelle, ils choisissent avec ou sans agence de placement.

Ils doivent savoir communiquer pour éviter des décisions dans l'urgence, notamment pour l'entrée en EHPAD qui se ferait encore près de quatre fois sur dix contre l'avis du proche.

Ils cherchent à anticiper justement en allant visiter, proposant au proche de prendre ses marques par des séjours courts en allant déjeuner, via l'accueil de jour, de nuit ou l'accueil temporaire (pendant les congés, lors de l'hospitalisation d'un proche).

Ils peuvent aussi être désignés comme tuteur, curateur de leurs proches avec les obligations de gestion assorties.

Véritables chefs d'orchestres de la PME familiale de l'aide à l'autonomie, ils cherchent à coordonner ces aides techniques, ces aides humaines autant que financières. Notre société continue de s'interroger sur le droit à compensation des situations de handicap quel que soit l'âge. Aujourd'hui avant 60 ans on a accès à la PCH (prestation de compensation du handicap) et après 60 ans à l'APA (allocation personnalisée d'autonomie). Et ce n'est pas la même chose !

De l'état aux départements, chacun tente de maîtriser ses contraintes. Mais sur le terrain les besoins d'aide, de coordinations explosent.

Savoir prendre soin de soi, c'est facile à dire, pointe Florence Leduc, présidente de l'association française des aidants.

Reste que chacun avance au mieux pour protéger sa santé et protéger celle de son proche fragilisés (la vaccination contre la grippe est de plus en plus facilitée notamment).

La consultation lancée ce jour par le gouvernement sur Make.org vise notamment le soutien aux proches aidants.

Qu'ils soient remerciés de prendre soin d'eux pour prendre soin des autres !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -