Agevillage

Ma vie d'opéra : « il n'existe pas un seul handicap, âge qui empêche de danser »


Partager :

Mobiliser 25 établissements d’accueil pour personnes âgées ou handicapées, créer un spectacle sur fond d’opéra et rassembler 200 personnes sur scène : tel est le défi fou que s’est lancé l’association Culture et Hôpital pour ses 15 ans.

Née en 2003, l’association organise de nombreuses activités et propose différents programmes, dont les résidences d’artistes en Ehpad, hôpital ou établissements pour personnes handicapées.
En contrepartie, les artistes organisent ateliers ou représentations au sein de l’établissement.

Pour son futur spectacle, Culture et Hôpital a souhaité mobiliser les artistes et les habitants de 25 établissements parisiens.

Les uns prépareront les décors, les autres écriront les textes, d’autres les chansons en lien avec l’artiste en résidence dans leur établissement… avant de se retrouver le mois prochain pour enfin jouer le spectacle tous ensemble, baptisé Ma vie d'opéra.

« C’est une comédie qui va être très fantaisiste, très enlevée, très chaleureuse », sourit Dominique Spiess, la fondatrice de l’association. « Il n’y a pas un seul handicap, âge qui empêche de chanter. »

Chantal Pétillot, comédienne et metteuse en scène (compagnie Le plateau des sources rouges), en résidence à l’accueil de jour les Portes du Sud, ajoute : « les gens qui sont dans des hôpitaux de jour, des lieux où ils sont un peu excentrés de la vie, on en entend peu parler (…). Là de montrer qu’ils sont en mouvement, qu’ils vont se réunir, qu’ils vont préparer des choses pour la rencontre qui va avoir lieu, je trouve ça formidable. »

La première représentation, dans une version allégée (80 personnes sur scène) aura lieu le 8 novembre 2018 à Paris, au Centre des congrès de La Villette à Paris, dans le cadre du 11e colloque Agevillage/Humanitude sur les approches non médicamenteuses, sous le haut patronage du Président de la République.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Venez nombeux !

Voir les images de "Ma vie d'Opéra"


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

plumâge

22/10/2018 11:10

En résonance au titre de votre article: 90 ans, merveilleux danseur et professeur d'un jour


Merci à cet homme de 90 ans, porteur de troubles neuro évolutifs sévères de types Alzheimer qui lors d'une fête dans un EHPAD m'a invitée à danser divinement un pasodoble. Merveilleux et tolérant danseur et professeur d'un jour qui m'a donné envie de m'inscrire à des cours de danse pour parfaire celles comme le pasodoble que j'avais peu pratiquées si ce n'est au bals populaires de ma jeunesse.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -