Agevillage

Dossier : choisir une résidence pour seniors

Sécurité, autonomie et lien social


Partager :

Quand il devient difficile de rester vivre seul(s) chez soi, plusieurs possibilités existent : au total, on compte plus de 17 000 établissements pour personnes âgées en France. Parmi eux, les résidences autonomie et les résidences services seniors, à mi-chemin entre le domicile et la maison de retraite médicalisée…

Résidence autonomie ou résidence services seniors ?

Résidences autonomie et résidences seniors ont des points communs, mais aussi des différences.

Dans les deux cas, il s’agit de solutions de logement collectif, qui s’adressent à des personnes âgées de 60 ans et plus plutôt autonomes. Il s’agit de résidences non-médicalisées.

On peut y acheter ou y louer un appartement, du studio au T2 ou au T4.

Les résidents peuvent donc y vivre en toute autonomie, mais aussi profiter de services communs : restauration, animations, ménage…

Les résidences autonomie, anciennement logements-foyers, sont des établissements médico-sociaux : leur fonctionnement est réglementé par le Code de l’action sociales et des familles.
Elles sont généralement gérées par des structures publiques ou associatives, et ont une vocation sociale.

Les résidences services, en revanche, ne sont pas des établissements médico-sociaux. Par conséquent, les habitants ne peuvent pas bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement.
La plupart d’entre elles appartiennent à des groupes privés commerciaux.

Dernière différence : le prix. Il faut compter entre 400 et 1000 euros de loyer mensuel en résidence autonomie, entre 500 et 900 euros pour un studio en résidence services seniors.

Pourquoi opter pour une telle solution ?


Ces résidences constituent une bonne option pour les personnes souhaitant vivre de manière indépendante, sans pour autant vivre seul.

Avec une présence 24 heures sur 24 et des services à la carte, adaptés aux désirs de chacun des résidents, elles permettent d’associer sécurité, autonomie et lien social.

Quelques pistes pour choisir

  • Le prix : à combien se montent le loyer, les charges ?
  • La surface des logements : quels meubles pourront y être installés ?
  • Le quartier : quels sont les commerces alentours ?
  • Les animations et services proposés…

Une fois votre sélection faite, visitez les lieux, et n’hésitez pas à tester lors d’un repas ou d’un séjour temporaire.

Retrouvez les résidences autonomie et les résidences services sur l’annuaire d’Agevillage


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -