Agevillage
  >   Actualités  >     >   Journée mondiale du diabète...

Journée mondiale du diabète : cap sur l'information et la prévention

Et aussi sur l'éducation thérapeutique


Partager :

Avec 400 millions de personnes diabétiques dans le monde, le diabète est une véritable pandémie et un enjeu de santé publique majeur. La journée mondiale est l'occasion d'informations, de préventions, de sensibilisation aux modes de prise en charge et d'accompagnement des malades. Sachant que dans le monde, un patient sur deux ignore sa maladie.

Le diabète concerne chaque famille


Le diabète est une maladie causée par un excès permanent de sucre dans le sang qu’on appelle hyperglycémie. On distingue deux types de diabètes : le diabète de type 1 qui est une maladie auto-immune caractérisée par la production insuffisante d’insuline et le diabète de type 2 qui est le résultat d’une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. L'Inserm souligne les travaux de de Guy Fagherazzi fin 2017 qui ont permis "de mettre en avant le rôle bénéfique de la consommation d’antioxydants contre le diabète de type 2. Il a été observé que chez les individus ayant une alimentation riche en antioxydants, le risque de développer un diabète de type 2 était diminué. Fruits, légumes et thé y contribuent largement."
"Le diabète concerne chaque famille" martèle la campagne 2018. L'enjeu est de favoriser un mode de vie sain en terme d'alimentation et d'activité physique régulière, ensemble pour éviter de nombreux cas de diabète de type 2.

Cap sur la prévention


«L’obésité et le diabète de type 2, c’est d’abord un problème sociétal, avant de devenir un problème médical» soulignent les Etats Généraux du diabète et des diabétiques en 2017. "Que chacun se sente responsable de sa propre consommation, que les producteurs participent à cette lutte, que les associations prennent part au débat public et introduisent des pratiques innovantes, que la société tout entière, dans un cadre républicain, soit mobilisée. Il n’y a pas de fatalité !"

Dépister et prendre soin ensemble


Examens sanguins, fonds de l'oeil, lecteurs de glycémique en continue avec des objets connectés... il faut pouvoir poser le diagnostic le plus tôt possible et avoir l'humilité d'un accompagnement au long cours. La prise en charge du diabète nécessite un traitement quotidien, un suivi régulier, une alimentation et un mode de vie sains ainsi qu’une éducation continue. Le soutien familial est important tout comme la qualité de la relation médecin-patient. La journée du diabète est aussi l'occasion de valoriser l'accompagnement avec d'autres personnes malades (des pairs) et de mettre en avant l'intérêt de l'éducation thérapeutique du patient (ETP) quel que soit son âge.

En savoir plus : www.federationdesdiabetiques.org


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -