Agevillage
  >   Actualités  >     >   Consultation grand âge : de...

Consultation grand âge : dernière semaine pour s'exprimer

A vous de vous exprimer, par vos votes, vos propositions !


Partager :

Lancée fin septembre, la grande consultation citoyenne organisée par make.org a déjà recueilli plus de 13 000 propositions, et mobilisé 340 000 participants. Il reste encore une semaine pour voter, proposer… et faire entendre sa voix en vue de la loi grand âge programmée pour 2019.  A vos claviers !

Pour élaborer cette loi, le gouvernement s’appuie sur les professionnels, réunis en 10 groupes de travail, mais aussi les citoyens, invités à formuler leurs propositions répondant à la question Comment mieux prendre soin de nos aînés ?

A l’issue de la consultation, le 9 décembre, l’ensemble des propositions seront analysées et classées par un algorithme puis serviront à élaborer un plan d’action, transmis au gouvernement.

Tout le monde peut formuler des propositions ou voter pour les propositions déjà mise en ligne.

Partenaire de la consultation, Agevillage a enregistré les six propositions suivantes :

  • Il faut créer une prestation universelle de compensation des situations de handicap, quel que soit l’âge et la raison de ce handicap.
  • Il faut que l’environnement et la société s’adaptent aux âgés : ils restent des citoyens, des personnes à part entière jusqu’au bout !
  • Il faut un interlocuteur/guichet unique pour les personnes en quête d’aide, d’informations, de solutions (personnes âgées, aidants…).
  • Il faut donner un statut aux proches aidants et leur octroyer plus de droits et d’aides, comme un congé rémunéré.
  • Il faut des solutions et des lieux de vie variés et labélisés, qui répondent aux envies et besoins de âgés, entre le domicile et l’Ehpad.
  • Il faut repenser la formation des professionnels du soin et de l’aide, leur donner les outils pour accompagner les âgés avec bienveillance.

A vous de vous exprimer, par vos votes, vos propositions !

Participer à la consultation




mis à jour le



Partager :


Vos réactions

VERONIKA

05/12/2018 15:12

AIMER NOS AINES


TENIR COMPTE DE L HUMBLE AVIS DE CES PERSONNES AU QUOTIDIEN



anne marie

04/12/2018 11:12

retraitée


Je confirme ce souhait, d'être dans la vie "jusqu'au bout" et cela ne passe pour moi par les Ephad où malheureusement (même avec "label"), le souci premier est la rentabilité et où l'administratif prend le pas sur le temps du soin et de l'accompagnement, qui génère frustation chez les agents et sentiment d'abandon voire de maltraitance chez les résidents ...alors vive les habitats intergénérationnels, où, vers qui me tourner pour défendre activement mon point de vue ???? dans mon village ...... ce n'est pas une priorité ..... pour certains actifs, la personne âgée coûte, ne produit pas, est déjà un peu "morte" quelque part, et pourtant que d'énergie je peux encore partager, donner ......



Choi

25/11/2018 14:11

Retraitée


Développer des habitats intergénérationnels avec des pièces collectives et jardins à cultiver et chacun apportera sa pierre à l’édifice en échangeant ses savoir faire et services...




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -