Agevillage

Maison de retraite, EHPAD : 1850 ¤/mois de reste à charge

Comment les seniors financent-ils leur maison de retraite ?


Partager :

L’enquête CARE-Institutions réalisée par la DREES(*) en 2016 montre que la moitié des résidents en établissement d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) dépensent au moins 1 850 euros mensuels, déductions faites des allocations publiques et des contributions de leurs obligés alimentaires (enfants, voire petits-enfants).
Retraites, épargne, patrimoine : chacun s'organise.

Le reste à charge en EHPAD

"Le montant varie peu selon le niveau de perte d’autonomie, mais dépend, pour l’essentiel, du statut de l’établissement" estime l'étude. De 2 420 euros dans les établissements privés à but lucratif, contre 1 850 euros dans les établissements privés non lucratifs et 1 790 euros dans les établissements publics hospitaliers et 1 730 euros dans les établissements publics non hospitaliers, communaux.
Pour rappel, il existe environ 7700 EHPAD dont la moitié sont de statut public, un quart privés associatifs, non lucratifs et un quart privés commerciaux.
Parmi les aides au financement de ces établissements, on retrouve l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) pour la prise en charge de la dépendance, l’aide sociale à l’hébergement (ASH), l’aide personnalisée au logement (APL) ou encore l’allocation de logement sociale (ALS), sans oublier la déduction fiscale (25 % des dépenses dans la limite annuelle de 10 000 € par personne hébergée : soit une réduction d'impôt maximale de 2 500 € par personne hébergée).

Comment financer ces 1850 €/mois en moyenne ?


Un tiers des résidents déclarent devoir puiser dans leur épargne pour financer les frais en institution. 11 % disent devoir mobiliser leur entourage pour payer une partie de ces frais. Près d’un résident sur dix envisage, à l’avenir, de vendre du patrimoine pour couvrir ces dépenses.
La question du financement de l'aide à l'autonomie quel que soit le domicile est au coeur de la concertation Grand Age et Autonomie, qui va bientôt s'achever. découvrez (et votez pour les propositions d'Agevillage).

Et pour quelle qualité de service, de prendre soin ?

Alors que les maisons de retraite gardent une mauvaise image, au regard des tarifs demandés et de la qualité perçue, pour autant, des initiatives se veulent mobilisatrices et rassurantes. Ainsi des résidences seniors (non médicalisées) ont-elles créé leur label "Viseha", Vie-Seniors-Habitat. Certains EHPAD (établissements pour personnes âgées dépendantes) affichent leur prendre soin bientraitant avec le label Humanitude. Quant aux petites unités de vie, elles voient aussi de déployer des projets d'habitats alternatifs, partagés, participatifs, accompagnés. Vers la fin du modèle "EHPAD"

(*) Référence : Xavier Besnard et Malika Zakri (DREES), 2018, « Comment les seniors financent-ils leur maison de retraite ? Premiers résultats de l’enquête CARE-Institutions », Études et Résultats, n°1095, Drees, novembre.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -