Agevillage
  >   Actualités  >     >   Adaptation du logement : de...

Adaptation du logement : deux fois plus de ménages aidés

Aides de l'Anah : Agence nationale de l'habitat


Partager :

Le budget de l'Agence national de l'Habitat (ANAH) est en hausse pour 2019. En lutte contre la précarité énergétique, contre les fractures sociales et territoriales, l'ANAH cible de doubler le nombre de ménages aidés pour adapter leur logement à la perte d’autonomie.

Adapter le logment : 30 000 ménages en 2019
L’Anah prévoit de consacrer 100 millions d'euros en 2019 à l'adaptation de l'habitat pour favoriser l'autonomie, éviter les chutes... 75.000 ménages seront aussi ciblés pour retrouver du confort énergétique grâce aux aides du programme « Habiter Mieux» .

Des dossiers dématérialisés

L'ANAH achève fin 2018 son chantier de dématérialisation des procédures de demande et d’instruction des aides, avec la mise à disposition du service en ligne www.monprojet.anah.gouv.fr. L'objectif est de rendre plus lisibles les dispositifs d’aides à l'adaptation du logement et de simplifier l'instruction des dossiers. Les professionnels SOliHA (Solidaires pour l'Habitat) accompagnent les projets et montages de dossiers. Les ADIL (agences départementales d'information sur le logement) vous informent sur vos droits.

Lever les freins à l'adaptation du logement

La CNAV Ile de France et le cluster Silver Valley ont réuni une centaine de professionnels et d'experts en octobre dernier. Ils pointent les réalités différentes selon que l'on est propriétaire ou locataire, en maison individuelle ou en copropriété, en zone rurale ou urbaine. Le coût des travaux (malgré les aides qui sont souvent longues à obtenir) reste un facteur majeur de blocage expliquait Christiane Flouquet directrice de l'action sociale de la Cnav Ile de France.

De l'évaluation des besoins aux travaux d'aménagement

Tout projet d'adaptation du logement part de l'évaluation de la situation, des besoins. Vous pouvez faire appel aux services de votre Caisse de retraite régionale (CARSAT) qui fera appel à un service d'évaluation du logement. Un Kit Prévention pourra vous être octroyé selon les conditions fixées par la CNAV (Caisse nationale d'Assurance Vieillesse). D'autres service d'évaluation se déploient sur les territoires : ergothérapeutes, Merci Julie...
Il faut ensuite mener les travaux via des artisans (si possible labellisés : avec le label Handibat par exemple) et/ou faire appel à des sociétés spécialisées dans l'aménagement (DometVie, pack travaux d'adaptation et devis en ligne chez Acorus).

En savoir plus sur les sites : jaménagemonlogement (réalisé avec Agevillage), les ateliers collectifs "Bien chez moi", l'Espace Idée Bien Chez Moi des caisses de retraite complémentaires... 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -