Agevillage

Aidants salariés : Des entreprises de plus en plus mobilisées

Dés réponses renforcées voire rémunérées


Partager :

La 3eme édition des Prix Entreprise et Salariés Aidants a montré la prise de conscience montante des entreprises sur cette nouvelle réalité pour la vie personnelle de leurs collaborateurs. Des pistes de réponses primées pour les uns, innovantes pour les autres

Des enjeux à hauteur de six milliards d'euros

Sophie Cluzel, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, a pointé dans son allocution filmée l'estimation reprise par le Medef de 1500 euros par salarié aidant, du fait d'une moindre productivité, d'un absentéisme accru, d'une réduction des temps de travail, des démissions, remplacements de ces salariés. Soit une projection estimée à six milliards d'euros pour notre pays.

Et si aider les salariés aidants était un investissement plutôt qu’une charge ?

Et si l'on faisait contre-poids ? souligne le film du groupe de protection Audiens qui a reçu le prix du jury jeunes de la communication d’entreprise au 10e festival de courts-métrages Regards croisés. Cinq minutes qui vivifient avec humour les "Y'a qu'à, faut qu'on" ainsi que les solutions en contre-poids des besoins d'aides des proches aidants. "Je suis la vie aussi j'ai deux ou trois coups d'avance... Alors près pour le coup de main ?"

Nos politiques publiques restent dans l'impensé de la fonction présentielle, de la présence nécessaire auprès du proche fragilisé, estime Marie-Anne Montchamp présidente de la Caisse Nationale de Solidarité pour l'autonomie (CNSA). La future loi autonomie voulue par le Président de la République en 2019 devra s'en emparer tout en admettant sa complexité.

Lauréats 2018 des Prix Entreprise/Salariés Aidants

1er prix au syndicat professionnel et groupement d'employeurs des industries électriques et gazières qui regroupe 160 entreprises et 140 000 salariés. Ils ont signé un accord en faveur des salariés aidants leur permettant de bénéficier d'un accès à une plateforme téléphonique d'orientatino et conseil, des indemnités complémentaires aux congés de solidarité familiale, de présence parentale, du congés de proche aidant. Une sensibilisation cible aussi les managers, les responsables ressources humaines et des médecins du travail de la branche.

2eme Prix au Groupe La Poste pour son dispositif complet d'offre sociale à destination des postiers aidants composés d'un guichet aidants (évaluation et orientation vers les services dédiés développés par La Poste : Cesu bonifié, "Vieiller sur mes parents"...) et aussi son dispositif de solidarité de don de jours à travers un Fonds de solidarité aidants abondé par les postiers et La Poste à hauteur de 1000 jours par an.

3eme Prix à la Matmut pour son approche "complice de vies des collaborateurs" avce des aménagements du rythme et de la charge de travail pour les salariés aidants, un fonds de dons de jours...

Prix « Encouragement » à l'établissement pour personnes âgées dépendantes "Les Chênes Verts" en Dordogne qui mutualise avec 5 établissements un salarié et un mini-bus pour véhiculer les parents des salariés-aidants et les accueillir dans l'établissements poru déjeuner, participer aux activités. Le service est gratuit ayant bénéficié d'une aide financière de la Conférence des financeurs de la Dordogne, de la Carsat Acquitaine.

Autre initiative : rémunérer le congés de proche aidant (CPA)
A partir du 1er janvier 2019, le groupe Pro BTP (Bâtiments et travaux publics) met en place pour ses 1,4 millions de salariés couverts, une indemnisation financière de 34 euros maximum par jour soit 1020 euros par mois, selon la situation du salarié aidant. La durée d'indemnisation est de 45 jours pour les salariés couvert en Prévoyance par Pro BTP. Cette réponse vient compléter les informations du site www.jesuisaidants.com.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -