Agevillage
  >   Actualités  >     >   Dossier : mieux comprendre ...

Dossier : mieux comprendre l'isolement pour mieux le combattre

Une fin d'année placée sous le signe de la solidarité


Partager :

Deux nouvelles enquêtes explorent les ressorts de l’isolement, et font la preuve une fois encore du rôle essentiel de l’environnement proche (voisins, habitants de proximité) pour briser la solitude. Explications.

La première enquête, menée par le Credoc pour la Fondation de France, s’intéresse à l’isolement des personnes en situation de handicap ou atteinte d’une maladie de longue durée.

32 % des personnes concernées déclarent se sentir seules, contre 22 % des Français en général. Et 8 personnes sur 10 en souffrent.

L’isolement étant principalement lié à des difficultés pour sortir chaque jour, à cause de la douleur, de la fatigue et, pour beaucoup, de difficultés de mobilité.

Par ailleurs, souligne la Fondation de France, « pour les personnes handicapées ou malades, le temps consacré aux soins ou aux démarches administratives empiète sur les autres temps de la vie », notamment les activités sociales.

En Belgique, l’institut Ivox a quant à lui interroger plus de 1000 Flamands et Bruxellois. Elle démontre entre autres que 76,5 % des enquêtés n’osent pas demander de l’aide s’ils en ont besoin (pour vivre de manière autonome chez eux) ; et que 52,3% ont du mal à demander de l'aide à leurs amis et à leur famille car ils ne veulent pas les déranger.

Les fêtes de fin d’année représentent une occasion idéale de sonner à la porte de ces proches, ces voisins, qui ont peut-être besoin d’aide ou de compagnie mais le taisent.

D’autant que trois Français sur quatre se disent prêts à aider ou tenir compagnie à un voisin seul, isolé, dans le besoin.

De nombreuses initiatives se développent en ce sens, qu’Agevillage répertorie régulièrement. Dernière en date, l’opération Paris en compagnie, que nous vous détaillons cette semaine.

Retrouvez les ici ou , pour une fin d’année placée sous le signe de la solidarité.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -