Agevillage
  >   Actualités  >     >   Lancement de la téléconsult...

Lancement de la téléconsultation en pharmacies

Pour les personnes fragilisées et leurs proches aidants


Partager :

Prendre la tension, dialoguer avec un spécialiste un stéthoscope à la main... les pharmacies vont bientôt pouvoir s'équiper pour proposer des téléconsultations aux patients qui pourront avoir accès à leurs médecins, à distance, dans un espace sécurisé et de confiance.

Qu'est-ce qu'un acte de téléconsultation ?

Dans un espace dédié, permettant la confidentialité, et à la demande du médecin comme du patient, le pharmacien pourra transmettre des données de santé comme la tension prise à l'instant T avec un matériel connecté directement en ligne au médecin spécialiste. L'acte de téléconsultation s'inscrit dans le parcours de santé et sera très apprécié des malades chroniques (qui doivent suivre pas à pas l'évolution de leurs constantes), en sortie d'hospitalisation. Il y a en effet beaucoup plus de pharmacies en proximité des personnes malades (et leurs proches aidants) que de cabinets médicaux sur de nombreux territoires.

Combien ça coûte ?

C'est l'Assurance Maladie qui va dédommager le pharmacien volontaire pour qu'il s’équipe en objets connectés : matériel de visio-conférence, stéthoscope, otoscope (pour diagnostiquer le tympan et le conduit externe, oxymètre, tensiomètre…) à raison de 1 225 € la première année puis 350 € les années suivantes. Une participation forfaitaire entre 200 et 400 €/an rémunérera le temps passé en fonction du nombre de téléconsultations réalisées. Une convention a été signée ce 6 décembre 2010 entre l'Assurance Maladie (Uncam), la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (Fspf) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (Uspo).

Un déploiement dès 2019

Le déploiement des téléconsultations en pharmacie va faire l’objet d’un suivi, particulièrement dans les territoires qui vivent des tensions en termes de démographie médicales. L'enjeu est que la télémédecine vienne faciliter l’accès aux soins, souligne l'Assurance Maladie.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -