Agevillage

Résidents d'Ehpad et salariés tournent aux côtés d'Isabelle Hupppert

Culture en Ehpad


Partager :

Une drôle d’effervescence régnait à l’Ehpad les Amandiers, Paris 20, la semaine dernière. Et pour cause : l’établissement servait de décor au tournage du film La Daronne, de Jean-Paul Salomé. Au casting, Isabelle Huppert dans le rôle principal, mais aussi Suzanne, Alberte, Angela, Brigitte, Jacques, Daniel, Odette, Louise, Colette, Roberte, Eliane, Dominique, Germain, Lamia, Galyna, Elisabeth, Sofia… Au total, 12 résident(e)s et six salarié(e)s ont participé dans des rôles de figurants.

Alberte, 88 ans, a intégré les Amandiers il y a 10 mois. Originaire du Nord, elle n’est pas vraiment amatrice de cinéma… et pourtant se retrouvera sur grand écran en 2020, lorsque La Daronne sortira en salle.

Premiers pas devant la caméra

« C’est la première fois de ma vie que je fais du cinéma », sourit-elle, « et j’ai été très impressionnée par le travail que demande le tournage d’un film : ils sont tellement nombreux, et il y a tant d’appareils ! »

Et pour cause : une soixantaine de professionnels du septième art étaient présents pendant les quatre jours de tournage, pour des scènes filmées à l’accueil, dans une chambre et dans le bureau du directeur, Richard Michel.

Ce dernier est ravi d’accueillir l’équipe dans ses murs, « d’abord parce que la production a choisi de tourner au plus près du réel, mais aussi parce que nous menons ici une politique culturelle très active, dans laquelle ce tournage s’inscrit parfaitement ».

L’Ehpad, qui organisera le 13 juin une conférence intitulée L’art au secours des Ehpad, propose en effet très régulièrement des rencontres et des activités culturelles, tant au sein de l’établissement qu’à l’extérieur.

Notamment via un partenariat avec les Plateaux Sauvages, établissement culturel de la ville de Paris.

Vrai faux décor


Du côté de la production, même constat. « Nous ne voulions pas nous imposer mais créer du lien », explique Eric Lenclud, régisseur général sur le film.

« Pour les figurants, nous préférions embaucher les résidents et le personnel, qui connaîssent bien les lieux, que de faire appel à des figurants extérieurs. En tout cas, ça les a vraiment amusés de tourner ! »

Le tournage français s’est achevé ce lundi. L’équipe du film partira ensuite au Maroc pour filmer les dernières scènes, avant de se lancer dans le montage et la post-production. Sortie prévue en 2020.

En savoir plus sur le film


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -