Agevillage

Sport pour les seniors : gros plan sur des propositions inattendues


Partager :


“L’exercice physique prolongé permet aux personnes âgées de vieillir dans de meilleures conditions”
affirme une récente étude menée par des chercheurs et médecins toulousains. Et pour prendre soin de la condition physique de leurs résidents, certains EHPAD regorgent d’inventivité. Voici un petit tour d’horizon des disciplines les plus inattendues pratiquées en établissement.




Le trampoline

Derrière l’idée un tantinet farfelue de proposer des séances de trampoline en EHPAD, se cache une démarche astucieuse pour permettre aux résidents de faire de l’exercice et de stimuler leur motricité. Benjamin Ratsimihah, le kinésithérapeute à l’initiative de ces ateliers, promet que les séances de trampoline permettent de perfectionner l’équilibre, de renforcer les muscles mais aussi de reprendre confiance et de créer des liens avec les autres participants. L’idée n’étant pas de faire des bonds de 4 mètres mais plutôt de travailler de façon ludique sur l’équilibre.

Les ateliers trampoline en images

Le yoga

S'asseoir est parfois compliqué, voire impossible dans certains cas. Avec le yoga sur chaise, la condition physique n’est plus un frein pour faire des exercices de relaxation. Plusieurs établissements proposent des séances de ce yoga pour tous qui tonifient les muscles, bonifient la respiration et améliorent la concentration.

Le ski

L’hiver dernier, l’EHPAD Le Lac (La Bréole) a proposé à ses résidents de dévaler les pentes de la vallée de l’Ubaye. Les skieurs, tous atteints de trouble cognitifs et âgés de 75 à 91 ans, ont ainsi pu revivre des sensations fortes qu’ils pensaient appartenir au passé. Une initiative qui s’inscrit de la volonté de l’EHPAD de la Bréole de ne pas s’imposer de limites et qui propose régulièrement des activités insolites à ses résidents, et récompensée d'un prix Villes amies des aînés en 2018.

L’escrime

Accessible à tous, debout ou en fauteuil, l’escrime permet de façon conviviale, d’améliorer la condition physique, de travailler sur les réflexes et la motricité des personnes âgées. Il existe aussi des séances spécifiques pour les personnes atteintes d’Alzheimer, avec pour objectif de retarder l’évolution de la pathologie. Dans ce cadre, la pratique de l’escrime permet de stimuler certaines fonctions qui s’affaiblissent avec la maladie, comme la coordination des mouvements, l’équilibre ou la concentration. 

A lire aussi
Vélo, baptême de l'air : vivre ses envies à tout âge


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -