Agevillage
  >   Actualités  >     >   Séjour de répit : et pourqu...

Séjour de répit : et pourquoi pas à l'étranger ?


Partager :

Prendre des vacances lorsqu’on est aidant relève souvent de l’utopie. Entre le sentiment de culpabilité et une organisation très compliquée à mettre en place, bon nombre d’aidants font une croix sur l’idée même de s’accorder un peu de repos. 
Pourtant il existe de nombreuses solutions simples et accessibles qui permettent de s’accorder un peu de répit, et d’avoir l’esprit tranquille. 

L’hébergement temporaire, l’accueil de nuit et l’accueil de jour sont des solutions qui répondent à un besoin ponctuel mais ne rendent pas possible une véritable coupure. 

L’accueil familial et le baluchonnage offrent la possibilité à un aidant de prendre des vacances mais implique de confier son proche et de s’en éloigner. 

Pour rester ensemble tout en se reposant, il existe les maisons de répit, qui accueillent et accompagnent aidants et aidés le temps d’un séjour reposant. A l’image de la bucolique maison Mont Blanc Oxygène de Megève ou de la toute récente et citadine maison de répit de Lyon.

Pour plus d’exotisme, le séjour vacances constitue la solution la plus adaptée aux aidants et leur(s) proche(s), en quête de repos et de dépaysement. 
De nombreux organismes (Vacances Répit Famille, France Alzheimer, la Fondation UTB…) offrent la possibilité d’un séjour adapté et accompagné sur notre territoire et depuis peu, certains séjours de répit s’ouvrent à des destinations étrangères. 

Une envie de plage ?

Un séjour à l’étranger peut permettre de faire une vraie parenthèse avec un quotidien souvent éprouvant, c’est pourquoi l’organisme Séjour Azur propose désormais aux aidants et à leurs proches de venir se reposer à Djerba.

Sur place, des professionnels apportent un accompagnement adapté à la personne en perte d’autonomie. L’occasion de se reposer sans préoccupation, de visiter, de découvrir, de ne plus rompre avec l’apport social et culturel d’un voyage. 

Une solution pour continuer de voyager, de partager des souvenirs ensemble, quelque soit le handicap de son proche.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -