Agevillage

L'association Passerelle Assist'Aidant intervient aussi quand le proche vit en maison de retraite

Aller au devant des aidants familiaux


Partager :

Le plateau de la Fondation Korian ce jeudi 31 janvier avait pour thème "Aidant jusqu'en maison de retraite ?"
L'occasion de découvrir l'association Passerelle Assist'Aidant qui va au-devant des proches aidants aux différents domiciles.


Un an d'accompagnement personnalisé

L'association Passerelle Assist'Aidant apporte un suivi et un accompagnement sur une année. Un plan d’aide personnalisé est structuré autour d'une équipe pluridisciplinaire de professionnels diplômés, en partenariat avec les offres, dispositifs et services locaux.

Parmi les pistes du plan d'aide : soutien psychologique, conseils alimentaires d'une diététicienne, éclairages de familles de malades ("aidants experts"), séances d'une socio-esthéticienne, médiation familiale, orientation vers le café des aidants le plus proche...

L'accompagnement Passerelle Assist'Aidant est proposé au domicile du proche aidant mais aussi quand l'aidé entre en établissement. Il oriente les proches aidants vers des services extérieurs au terme de son accompagnement.

Combien ça coute ?

Passerelle Assist'Aidant demande une participation symbolique minimum de 10 euros par accompagnement d'un an soit six séances.

Actuellement le dispositif est subventionné par le département de Paris, l'agence régionale de santé d'Ile-de-France et la CNAV Ile-de-France, précise l'association. L'association est reconnue d'intérêt général à caractère social donc est habilitée à recevoir des dons.

Le dispositif n’est pas intégré dans le plan d'aide APA (Allocation personnalisée d'autonomie).

Ce dispositif est adossé à la Maison des Aînés et des Aidants (M2A) Saint Jacques à Paris. En Indre-et-Loire il fonctionne sur l’est du département et dans l'agglomération de Tours.
   
Quels sont les bénéfices constatés ?

Passerelle Assist'Aidant vise à améliorer la qualité de vie de la famille et diminuer les tensions. Par l'information, le soutien bienveillant, il lutte contre les freins psychologiques à la demande d’aide médicale et sociale, les freins à l'aménagement du logement. Il permet aussi de lutter contre l’isolement et les risques de maltraitances.

Il facilite le suivi médical et administratif (à toutes les étapes y compris en cas de décès de l'aidé). Il aide à la prise de décision, y compris l’entrée en EHPAD (établissement pour personnes âgées dépendantes).

La Fondation Korian lancera en 2019 une évaluation de ce dispositif d’accompagnement de l’association Passerelle Assist’Aidant, pour les aidants familiaux dont le proche vit en maison de retraite, afin d’évaluer son impact sur leur qualité de vie et celle de leur famille.

En savoir plus


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -