Agevillage
  >   Actualités  >     >   A lire : Ma vie pour deux

A lire : Ma vie pour deux

Dans l'ombre de Philippe Croizon


Partager :

“J’ai fini par entendre sa souffrance, celle d’être invisible. Personne ne connaît Suzana Sabino; elle a pourtant des choses à dire.” Philippe Croizon

Ma vie pour deux est le témoignage d’une femme, d’une mère, d’une aidante, de celle qui partage la vie d’une personne atypique. 
Son mari, Philippe Croizon, est quadri-amputé et multiplie les exploits à travers le monde, tels que traverser la Manche ou participer au Paris-Dakar. 
Elle, Suzana Sabino, dans son ombre organise, accompagne, assiste et motive chacun de ses challenges.

“On parle souvent de la douleur qu’éprouve la personne touchée par le handicap, que je ne minimise pas, mais l’aidant prend lui aussi ce choc en pleine face.” Suzana Sabino

Le livre retrace son parcours, ses cicatrices et celles qu’elle panse, son rôle de mère sacrifié au profit de celui d’aidante. Un parcours aux allures de chemin de croix qui est relaté sans lamentations, toujours stimulé par l’amour, pour ses enfants, pour son mari. Le récit est ponctué par les interventions de son époux, Philippe, qui réalisant l'ampleur de la charge qu'il a fait porter à Suzana, fait son mea culpa et souligne le rôle vital de sa femme dans chacune des étapes qu'il a eu à franchir.

Des millions d’invisibles


“L’espérance de vie des aidants est plus courte de quinze ans en moyenne et 30 % décèdent avant la personne accompagnée.” Suzana Sabino

Dans son histoire, Suzana Sabino n’oublie les autres aidants, à qui elle consacre tout un chapitre, celui qui clôture son livre. Un soutien solidaire à ces 11 millions de personnes qui chaque jour en France se consacrent à un proche, et l’occasion de rappeler que ce rôle d’aidant est encore trop peu considéré.

Ma vie pour deux est le témoignage d’une de ces personnes invisibles, de quelqu’un qui a mis sa vie entre parenthèse pour soutenir celle d’un autre, celui qu’elle aime.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -