Agevillage

OpenLab : reportage chez les seniors testeurs

« Pour une fois qu'on nous demande notre avis ! »


Partager :

Mardi 19 février, Jocelyne, Chantal, Jeanine, Eliane, Danielle, Marie-Françoise, Christiane, Nicole et Jean-Pierre avaient répondu à l’appel de Silver Valley pour jouer le rôle de seniors testeurs. Le but ? Donner leur avis sur de nouveaux produits ou services destinés aux plus âgés. Reportage.

Comme tous les mois, une dizaine de seniors se retrouvent à Ivry, dans les locaux de Silver Valley. Agés de 61 à 86 ans, ils sont venus échanger et tester des innovations en lien avec le pouvoir d’achat.

Nicolas Menet, sociologue et directeur général de Silver Valley, mène d’abord une discussion générale sur la question.

Le débat est courtois, mais personne ne garde sa langue dans sa poche : tous les sujets viennent sur la table, y compris ceux qui n’ont rien à voir avec la thématique du jour.

La discussion permet cependant de mieux cerner les craintes et les envies des participants. Tous trouvent les temps plus durs.

 « Avant, je ne regardais même pas les prix, je ne mettais même pas mes lunettes pour aller faire les courses ! », s’exclame Chantal.

Justement, les produits et services qui leur seront présentés ensuite ont pour vocation d’améliorer le pouvoir d’achat des seniors.

Au programme du jour : une plateforme en ligne (masuccession.fr) permettant d’évaluer le montant de ses frais de succession, un site (OptiBudget) qui aide à réduire les dépenses courantes, un service de téléassistance (Assystel) relié à un bijou connecté et un flexible de douche qui prévient des chutes (Manea). 

Chacune des solutions est présentée par son concepteur, qui recueillera ensuite l’avis des participants.

Un vrai plus pour ces entrepreneurs qui pourront, le cas échéant, adapter ou améliorer leur offre.

« Pour une fois qu’on nous demande notre avis ! », se félicite Jocelyne. Cette habituée vient régulièrement à ces sessions open lab.

Elle a si bien convaincu les autres adhérents de son association, Générations 13, qu’elle doit aujourd’hui tenir un calendrier pour organiser la participation des uns et des autres.

Les rencontres leur permettent de se sentir utile, mais aussi de partager un moment convivial : « l’ambiance est très bonne », confirme Jocelyne.

Ces journées sont aussi un moyen de se tenir au courant des dernières innovations seniors, même si elles ne remportent toutes les suffrages de la salle.



mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -