Agevillage

L'importance du dépistage de l'audition


Partager :

Le 14 mars dernier avait lieu la journée nationale de l’audition ; l'occasion de revenir sur l’importance du dépistage de l’audition.


Une absence de traitement qui a un coût 

D’après le rapport «Hearing Loss – Numbers and Costs» commandité par Hear-it AISBL, il y aurait 2,9 millions de Français qui vivent avec une déficience auditive invalidante et non traitée. 
Un chiffre édifiant qui représenterait chaque année, un coût de 27,2 milliards à la France. Un coût qui s’explique par une qualité de vie inférieure et à un chômage plus élevé chez les personnes malentendantes, d’après le rapport. 

Après 60 ans, une personne sur deux a une perte auditive significative

Au delà de l’impact pécuniaire, une déficience auditive a aussi de nombreux influences néfastes sur la santé et le moral de la personne concernée. Des conséquences mise en relief par l'association JNA (Journée Nationale de l'Audition) qui rappelle les quatre bonnes raisons d’aller se faire dépister : 
  • « Bien entendre, c’est bien comprendre ». Faciliter l’intelligibilité de la parole contribue à réduire la charge mentale et intellectuelle pour décoder les conversations.
  • « Faire le point pour repérer ». Les mécanismes de compensation peuvent amener à « cacher à soi-même » une éventuelle perte auditive. Perte auditive ou manque d’attention ? Aussi, seul le test permet d’objectiver la situation.
  • « Agir pour être bien avec les autres ». Que le dépistage révèle une bonne ouïe, un traumatisme sonore aigu ou une perte auditive à compenser, dans tous les cas, il est préférable d’agir pour rester en relation avec les autres.
  • « Favoriser la bonne santé du cerveau ». Que ce soit pour préserver son capital auditif ou pour compenser la perte de l’audition, le test permet de mettre en place les bonnes pratiques pour favoriser une bonne stimulation du cerveau à tout âge.
Sur ce dernier point, il est désormais démontré que la perte de décibels a un impact sur le déclin cognitif et donc sur la maladie d'Alzheimer et autres troubles associés. 

Une perte d’audition est aussi synonyme d’exclusion sociale, d’isolement, perte d’autonomie, parfois de dépression et pour toutes ces raisons le dépistage des troubles de l’audition auprès d’un médecin est vivement conseillé, avant même le constat des premiers symptômes.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -