Agevillage

Grand débat : quelles réponses aux préoccupations des aidants ?


Partager :

Le 12 mars, les aidants faisaient leur grand débat, à l’invitation du Collectif je t’aide. Des échanges qui ont permis de faire émerger leurs principaux besoins : répit, coordination de l’aide à domicile, accompagnement en tant qu’employeur, soutien par les pairs et allègement de la charge mentale. Le point sur les réponses existantes et leur évolution possible.

Le répit

L’offre de répit se développe, mais elle comporte encore des limites.

D’abord, ces solutions sont coûteuses, et faiblement financées.

Dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa), le répit des aidants est ainsi financé à hauteur de 506,71 € par an. Ce qui correspond à une semaine d’hébergement temporaire (tarif journalier moyen 65 euros), 15 jours en accueil de jour (tarif journalier moyen 30 euros) ou 25 heures supplémentaires d’aide à domicile.

Sans oublier les offres de baluchonnage, qui devraient se développer dans les mois qui viennent.

Mais ce droit est encore peu utilisé : en 2017, moins d’un département sur deux a accordé cette aide aux aidants, indique le ministère de la Santé.

Par ailleurs, cette somme doit servir à payer la solution de répit préconisée par l’équipe du Conseil départementale. Ce que déploraient certains participants du grand débat des aidants.

Quant au congé de proche aidant, il n’est pas rémunéré et la proposition de loi de la sénatrice Jocelyne Guidez, qui visait à l’indemniser, a été vidé de sa substance lors de la navette parlementaire.


La coordination des intervenants à domicile

Quand plusieurs professionnels interviennent chez une personne, il n’est pas toujours évident d’organiser et de coordonner l’aide.

Les particuliers employeurs peuvent bénéficier d’un soutien de la Fepem, notamment sur les questions administratives et juridiques.

Il existe aussi des applications qui ont pour but de faciliter l’organisation et le suivi du quotidien, comme Aidé&moi, Tilia ou Tous aidants.


Enfin, des entreprises proposent d’assumer ces missions de coordination, comme le réseau de coordinateurs indépendants Experts seniors à domicile, fondé par une ancienne infirmière.



Les familles ressources

Nombres d’aidants aimeraient être mis en relation avec d’autres aidants dès l’annonce du diagnostic, pour bénéficier de leur expérience.

Une possibilité offerte par les associations de malades et de famille, comme France Alzheimer, France Parkinson ou encore l’associations des aidants de malades à corps de Lewy ; mais aussi les associations d’aidants comme la Maison des aidants avec son service téléphonique Allo aidants, Avec nos proches qui propose aussi un soutien téléphonique, ou la Compagnie des aidants.

Reste qu’en France, le concept de pair-aidance, c’est-à-dire d’accompagnement par une personne qui a vécu la même situation que soi est encore peu développé, et limité au domaine de la psychiatrie. Pourtant, les bénéfices sont nombreux, notamment sur la santé.

En savoir plus sur le concept de pair-aidance


La charge mentale

Ce concept popularisé en 2017 porte généralement sur la répartition des tâches au sein d’un foyer.

Il renvoie à ces nombreuses actions du quotidien qui occupent une place prédominante dans les pensées de certaines personnes (femmes, aidants…) : il s’agit non seulement d’effectuer les tâches en question mais aussi de les anticiper, les planifier, les organiser…

Pour alléger la charge mentale, il peut être utile de mobiliser le reste de la famille, d’accepter de ne pas demeurer le seul aidant ou l’aidant principal… quand c’est possible.

Dossier : mobiliser la famille autour d’un porche en perte d’autonomie.

Un accompagnement psychologique pourra aussi donner des pistes. N’hésitez pas à prendre contact avec la plateforme d’accompagnement et de répit la plus proche pour un soutien individuel ou collectif.

Trouver une plateforme d’accompagnement et de répit


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

senior coordination

26/03/2019 11:03

coordination à domicile dans l'ouest.


Une autre entreprise fondé par une infirmière coordinatrice à vu le jour dans l'ouest de la France du côté de Nantes. Vous accompagnez au quotidien et réaliser la coordination des acteurs du maintien à domicile pour vous apporter un cadre de confort et de sécurité à domicile. Retrouver Senior Coordination sur www.senior-coordination.com.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -