Agevillage
  >   Actualités  >     >   Une majoration de l'Apa dan...

Une majoration de l'Apa dans certains cas


Partager :

L'Apa ou allocation personnalisée d'autonomie permet de financer les aides humaines ou matérielles dont peut avoir besoin une personne en perte d’autonomie. 

Le montant de cette aide est déterminé par des professionnels du conseil départemental, en fonction du niveau d’autonomie de la personne mais aussi en fonction de ses besoins. Une personne isolée a nécessairement un plus grand besoin de soutien qu’une personne entourée par un ou plusieurs aidants.

Que faire en cas d’indisponibilité du proche aidant ? 


Si un aidant, jugé comme essentiel au soutien d’une personne en perte d’autonomie, venait à être hospitalisé, alors une majoration exceptionnelle peut être accordée au bénéficiaire de l’Apa. Majoration qui peut ensuite permettre de financer un hébergement temporaire ou un relais à domicile pour la personne aidée.

Cette majoration peut atteindre au maximum 1 006,71 € par hospitalisation et la demande doit être adressée au plus vite au  président du conseil départemental (via le service autonomie ou solidarité du Département).

En cas d’hospitalisation programmée, la demande doit être effectuée au plus tard un mois avant la date d’entrée.

Outre l’hospitalisation, une augmentation de l’Apa peut aussi être réclamée une fois par an, pour compenser le besoin de répit de l’aidant.

Le montant maximum de cette majoration de l’Apa est fixé à 506,71 € et doit servir à financer des dispositifs qui permettent de compenser l’absence de l’aidant.

Dans un cas comme dans l’autre, l’aidant doit être indispensable dans l’accompagnement du bénéficiaire de l’Apa et ne doit pas pouvoir être remplacé par un autre aidant non professionnel.

Consulter notre dossier Apa


mis à jour le



LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

CALYPSO 66

13/05/2019 10:05

APA MAJORATION dep alzheimer


Qu elle est exactement la notion de" indispensable" pour la demande de majoration APA pour le maintien a domicile si le second proche membre de la famille (enfant)ne peut pas (invalidité )est ce que la notion compte pour la maladie Alzheimer d'une personne semi autonome ?



Aloise

29/04/2019 20:04

APA et PCH


Bonjour, Qu'en est-il du "droit au répit" des aidants de personnes atteintes de maladie neuro-dégénératives ne bénéficiant pas de l'APA mais de la PCH, cette dernière ne permettant ni le financement du coût en accueil de jour, ni aucune aide financière pour un hébergement temporaire en EPHAD ? Merci de vos informations




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -