Agevillage
  >   Actualités  >     >   Répit : à Marseille, une ap...

Répit : à Marseille, une application pour maintenir le fil

Maintenir le lien aidant/aidé pendant les temps de répit


Partager :


S’accorder du répit, c’est accepter de rompre temporairement le lien aidant/aidé. Ce qui n’est pas toujours évident quand on partage son quotidien. Pour maintenir le lien tout en permettant aux aidants de profiter de ces temps de répit, l’équipe du Centre gérontologique des Bouches-du-Rhône (CGD13) a conçu une application dédiée.




Le CGD13 propose une forme de relayage depuis 2012. Cinq professionnelles formées se relaient au domicile des personnes âgées et de leurs aidants par tranche de 12 heures, pour une durée pouvant aller d’une demi-journée à une semaine.

« En 2018, elles y ont passé 4 jours et 3 nuits en moyenne », précise Anaïs Gerbault, coordinatrice de l’équipe de répit.

La durée et la fréquence du relayage varie en fonction des besoins et des demandes : « certains font appel à l’équipe deux week-ends par mois, d’autres une semaine tous les six mois ».

Un relais pris en charge par l’allocation personnalisée d’autonomie, mais auquel les aidants de personnes qui ne touchent pas l’Apa peuvent faire appel.

En 2018, 146 familles ont bénéficié du dispositif, pour un total de 540 jours de relayage.

Des séparations souvent salutaires, mais qui peuvent générer culpabilité et anxiété de savoir son proche entre les mains d’une autre personne.

Pour rassurer les aidants, l’équipe de répit a lancé début avril l’application Le fil de Lulu, du nom de la première personne âgée dont la fille a été relayée à domicile.

Une interface simple, qui permet au proche de recevoir des nouvelles a minima quatre fois par jour (matin, midi, après-midi et soir), mais qui laisse aussi à la relayeuse la possibilité de laisser autant de messages supplémentaires qu’elle le souhaite, éventuellement agrémentés de photos.

« L’application permet de maintenir le lien sans pour autant être trop intrusif durant le temps de repos de l’aidant », souligne Anaïs Gerbault. Ce dernier peut en effet prendre connaissance des messages quand il le souhaite.















Le projet a été réalisé grâce au soutien du Lions Club et d’AG2R La Mondiale.

Pour contacter l’équipe de répit du CGD 13, appeler Anaïs Gerbault au 06 34 20 02 50


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -