Agevillage
  >   Actualités  >     >   Une tête disparaît : une vi...

Une tête disparaît : une vision surréaliste d'Alzheimer

Court-métrage


Partager :

Consacré au festival d’Annecy, Une tête disparaît est un court-métrage d’animation qui évoque, tout en poésie, la perte de mémoire. 

Pour son quatrième court-métrage, Franck Dion a décidé de mettre son univers si singulier au service des tourments du vieillissement. Alzheimer en ligne de mire, Une tête disparaît raconte les vicissitudes d’une vieille dame qui perd littéralement la tête.



9 minutes 28 d'envoûtement


La tête sous le bras, Jacqueline décide de prendre le train pour aller à la plage. Un périple onirique entre abstraction et psychédélisme qui évoque la perte de repères et une mémoire qui s'efface.

Une tête disparaît est un moment de grâce et de poésie qui peint avec tendresse les symptômes d’Alzheimer. 

Une tête disparaît from Papy3D Productions on Vimeo.





mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -