Agevillage
  >   Actualités  >     >   Edito : La santé ça rime au...

Edito : La santé ça rime aussi avec clavier

Forces et limites du numérique


Partager :

On le sait, la transition numérique est en marche. A marche forcée parfois.

Au point qu'il faille accompagner les personnes exclues, en zone blanche, sans accès à Internet chez elles. Voir la question de la télédéclaration des impôts cette semaine.

Les jeunes générations, nées avec un clavier numérique dans les mains, sont une des ressources pour les aidants, les plus âgés non connectés.

Quel plaisir de lire cette semaine ces initiatives intergénérationnelles : ces habitats alternatifs, ces étudiants en Ehpad (établissements pour personnes âgés dépendantes), ces accueils familiaux.

Le numérique vient aussi se mettre au service de notre santé : en ouvrant chacun notre dossier médical partagé (DMP) afin d'assurer un meilleur suivi et une meilleure coordination entre professionnels de santé.

Les applications en ligne se développent pour nous aider à prendre soin de notre santé, de notre corps, de notre coeur cette semaine.

Avec le numérique, la robotique se met au service de notre vie quotidienne : pour venir soulager les courses par exemple.

Même si le numérique, les objets connectés ne remplaceront pas le besoin de contacts. Le besoin de renseignements directs dans ces lieux d'informations physiques pour les proches aidants, tout comme le besoin de relations, de contacts des animaux de compagnie que l'on souhaite garder avec soi jusqu'au bout.

Question d'image que notre société porte sur les citoyens les plus âgés. Les artistes le sentent et leur tirent le portrait.

Alors oui la santé peut rimer avec clavier mais ajusté, accompagné et valorisé.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -