Agevillage

Les animaux de compagnie sont-ils admis en résidence pour seniors ?


Partager :

Sentiment d’utilité, de sécurité, incitation à l’exercice physique, diminution de l’isolement, réconfort : les bienfaits des animaux de compagnie ne sont plus à démontrer. Mais peuvent être un frein, aussi, à l’entrée dans un lieu de vie collectif, parfois nécessaire l’âge avançant. Mais est-il vraiment interdit de s’installer dans un établissement pour personnes âgées avec son animal domestique ?



Est-il interdit de garder son chien en Ehpad ? A en croire cette pétition intitulée Pour un accueil des patients AVEC leurs animaux dans les EHPAD et maisons de retraite, la réponse serait non.

Pourtant, rien dans la loi n’interdit aux résidents de vivre avec leur animal de compagnie.

La circulaire Franceschi du 11 mars 1986 indique ainsi que « les personnes âgées qui ont un animal familier doivent être autorisées à le garder avec elles, dans la mesure où il ne créera pas une contrainte anormale pour le personnel et où il ne gênera pas la tranquillité des autres résidents ».

Mais une circulaire n’a pas force de loi. Or le seul texte existant sur le sujet interdit simplement la présence d’animaux domestiques dans « les salles de restaurant et locaux similaires ».

A noter : les chiens-guides d’aveugle font exception et sont autorisés dans tous les lieux publics.

Dans les faits, la décision revient au directeur de l’établissement, qui peut refuser ou accepter la présence d’animaux.

A négocier, donc, mais il faudra dans tous les cas remplir plusieurs conditions :
  • L’animal ne doit pas représenter un surcroît de travail pour le personnel
  • L’animal doit être éduqué et ne pas créer de nuisances pour les autres résidents
  • L’animal doit être vacciné, en bonne santé et suivi par un vétérinaire
Et en résidence pour senior ?

Les résidences services senior acceptent normalement les animaux de compagnie, à condition qu’ils ne gênent pas les voisins.

En résidence autonomie (structures publiques), tout dépend du règlement de fonctionnement de l’établissement : n’hésitez pas à le consulter avant de vous décider.

Quel que soit le lieu, s’il accepte les animaux, il faudra aussi songer au bien-être de l’animal : un chat ou un chien qui a toujours vécu dans une maison avec un jardin risque de se retrouver malheureux enfermé dans une chambre ou un appartement…

Conscients des bienfaits des animaux, de plus en plus d’établissements adoptent un animal de compagnie « collectif » ou font appel à des animaux visiteurs. Une autre solution pour profiter de la présence d’un animal sans les contraintes…

Pour aller plus loin
Mon animal de compagnie, compagnon de santé – le pouvoir de sa présence ; Janet Ruckert ; éditions Le souffle d’or (avril 2019)

Commandez le livre en ligne


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -