Agevillage

Opération « Lettre …à » 2009 : 6 lettres primées sur 470 reçues

Qui sont les auteurs des lettres à ? De quoi parlent-ils ? Pourquoi ?


Partager :

95 % des auteurs de "Lettres à ..." résident en établissements. Les plus de 80 ans représentent 63 % des auteurs et 14,5% d'entre eux ont plus de 90 ans.

Conformément aux données démographiques les femmes dominent largement (76,6%/18,7%). Plus de 54% ont perdu leur conjoint. 57% ont exercé des professions intermédiaires et des fonctions d'employés. 

La très grande majorité des lettres  des lettres sont des récits simples (93,1%). Il s'agit pour les auteurs de transmettre (38,8%), de se raconter (25,2%) et dire son affection (30,5%) à des membres de l'entourage.

Les destinataires appartenant à la sphère familiale et au cercle relationnel proche sont majoritaires (68,2%). 43,5% des lettres se conjuguent au passé et au présent (18% au passé seul et 40% au présent seul). Le futur est peu investi ou donne lieu à des souhaits par rapport au passé et/ou au présent. Le rapport à la vie, quelle que soit la temporalité, est positif (62,5%).


Parmi les thématiques, la vie familiale arrive en tête avec un léger avantage pour la vie familiale passée (17,6%) par rapport à l'évocation du présent (15,4%). Le plaisir (39,3%) et l'humour (3,5%) sont les tonalités majeures.

Pour cette édition 2009, "nous notons un plus grand nombre de lettres dans lesquelles les auteurs évoquent la souffrance distancée et souffrance forte. comme s'ils s'autorisaient à aborder ce sujet alors que dire les émotions était tabou et indécent dans leur génération", précise la FNG.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

tania

18/05/2010 10:05

lettre A


je suis animatrice en EHPAD et j'ai propose aux residents de participer a la lettre A mais a mon grand etonnement les personnes avec toutes leurs facultes mentales ne veulent pas le faire



RdT

27/04/2010 16:04

Illustration


C'est pour tout ça, aussi, toute cette sensibilité que je me suis lancée dans le CAFDES, pour travailler auprès de ces chères têtes blanches, ou grises, ou chauves, mais si riches et qui ont tant à nous apprendre, si tant est que nous voulions bien les écouter, un peu... Merci



mamichat

16/02/2010 22:02

c'est beau


c'est fabuleux, je vais soumettre à mon directeur cette lecture, je suis auxiliaire de vie sociale et c'est un projet fantastique que de pouvoir aider les personnes agées à participer ! quelle belle stimulation !!! j'adore




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -