Agevillage
  >   Actualités  >     >   Allocation d'accompagnement...

Allocation d'accompagnement à la fin de vie adoptée

Vote unanime au Parlement


Partager :

L'Allocation d'accompagnement à la fin de vie a été définitivement votée. La droite et la gauche ont tous dit "oui" à l'allocation de fin de vie.  

Le texte a en effet été adopté mardi 16 février à l'Assemblée nationale à l'unanimité.
La proposition, qui permet désormais à un proche d'accompagner une personne en fin de vie à domicile en recevant une allocation, émane d'une des mesures-phares de la mission d'évaluation de la loi Leonetti, sur le droit des malades et de fin de vie. Une allocation qui a été fixée à 49 euros d'indemnité journalière et limitée à trois semaines


A l'issue du vote à l'Assemblée, la ministre de la santé, Roselyne
Bachelot, visiblement émue, a salué les députés. «Je voudrais vous exprimer ma gratitude. Je crois que le Parlement et l'ensemble de la politique française sont honorés. C'est un texte de civilisation, qui veut resituer l'homme dans son parcours de dignité.

Notre société a décidé d'ignorer la mort et, en ignorant la mort, elle ignore la vie. Un certain nombre d'entre nous prendront ce congé d'accompagnement. Je remarque qu'il y a bien peu de nos compagnons qui sont là au moment du grand départ. Je les invite aussi, à faire ce chemin», s'est-elle félicitée, sous les applaudissements.

Selon le gouvernement, la mesure devrait concerner "20.000" personnes par an pour un coût d'environ 20 millions d'euros".

Consulter la fiche pratique du ministère établie depuis ce vote

 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

yaya

12/08/2010 13:08

assister un proche en fin de vie


Plutôt qu'assister, permettez moi d'utiliser le terme accompagner.Mon père sachant qu'il allait nous quitter alors qu'il était à l'hopital, nous avons préférré ma mère mes soeurs et moi qu'il parte en paix et entouré de ses proches.En effet, il est encore resté près de nous 9 jours. l'orsquil s'est etteint,bien sur que c'était difficile maisencore aujourd'hui je ne regrette pas et j'ai le sentiment profond que nous l'avons aidé et il nous a aidé



annespoir

25/02/2010 12:02

allocation d'accompagnement à la fin de vie


Ce sont les petits pas pour l'homme qui font les grands pas pour l'humanité.



lili

23/02/2010 17:02

Assister un proche en fin de vie


Encore une question d'argent !! pensez-vous que cela va alléger la souffrance d'une fin de vie ?



nina

23/02/2010 14:02

Assister un proche en fin de vie


Je suis favorable à toutes les mesures qui sont prises à ce sujet. Il y a quelques années, avec des membres de ma famille, j'ai pu assister mon grand-père dans les derniers jours de sa vie. Ce qui a été très important pour nous, c'est le soutien du personnel soignant, bienveillant, qui nous a autorisé, de jour comme de nuit, à nous relayer sans cesse à son chevet. Encore aujourd'hui, je leur suis reconnaissante, car mon grand-père a senti notre présence, jusqu'à son dernier souffle, et nous, nous avons pu trouver notre place, et notre rôle essentiel, dans notre famille. J'ignore si cette démarche est toujours possible, et je pense qu'il est essentiel d'organiser, de faciliter et d'informer les familles, sur cette possibilité au sein des établissements de soin. C'est une épreuve qui semble difficile mais dont je suis sortie sereine et grandie.




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -