Agevillage
  >   Actualités  >     >   L'intérim intéressé par les...

L'intérim intéressé par les services à la personne

Déréglementation accrue


Partager :

Le ministère du Travail a confirmé lundi 5 mars une possible évolution de la législation ouvrant aux agences d'intérim le marché des services à la personne et d'aides à domicile.

Actuellement, un particulier peut faire appel à une agence d'intérim pour trouver une garde d'enfants, mais uniquement si elle remplace sa garde d'enfants habituelle.

L'entourage de Xavier Darcos, ministre du Travail, a souligné que "l'évolutionce n'est pas pour demain matin, mais sur le principe, on n'est pas contre. Il faut l'occasion de le mettre en place et un véhicule législatif" .

Pour la fédération patronale du travail temporaire, le Prisme, la solution serait d'"introduire un nouveau motif de recours à l'intérim", ce qui pourrait se faire par simple décret, selon l'entourage du ministre. En revanche, Il ne seait pas possible d'étendre à l'intérim, l'avantage fiscal dont bénéficient les particuliers employeurs qui passent par une structure spécialisée dans l'aide à domicile, sans passer par une loi.

Le nombre de particuliers employeurs progresse régulièrement depuis quinze ans, malgré une pause en 2008 liée à la crise économique.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -