Agevillage
  >   Actualités  >     >   Formations gratuites des ai...

Formations gratuites des aidants familiaux : France Alzheimer saluée par E. Woerth et Nora Berra


Partager :

Le 21 septembre 2010, lors de la journée mondiale sur la maladie d'Alzheimer, les ministres Eric Woerth et Nora Berra se sont rendus au siège de France Alzheimer pour soutenir les formations d'aides aux aidants familiaux.

Ces formations GRATUITES sont financées par la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) et France Alzheimer.
Elles sont animées par un psychologue et un bénévole de l'association, eux-même formés.
Les objectifs des formation sont de faire comprendre aux aidants qu'ils ne sont pas seuls, que d'autres vivent des situations similaires et que l'on peut s'entre-aider.

Les cinq modules apportent
- des informations sur la maladie,
- des repères, astuces pour outiller les aidants et les orienter vers des services de proximité,
- des informations sur les solutions de répits, sur les aides sociales et financières pour financer les services, accueils, hébergements
- des échanges et réflexions pour prendre du recul face au quotidien parfois pesant.

150 binomes ont été formés. Ils ont eux-même déjà formé un millier d'aidants dans les territoires.
Pour en savoir plus sur ces formations et en bénéficier > contacter France Alzheimer et le n° national 0 811 112 112 (Prix d’un appel local)

Voir la visite des ministres en images. Nora Berra a aussi indiqué le lancement de la journée nationale des aidants familiaux le 6 octobre prochain.

Marie-Odile Desana, nouvelle présidente de France Alzheimer, présente en images son parcours en tant que fille de malade.
Elle souligne les autres actions du Plan Alzheimer 2008-2012
- développements des solutions de répit à renforcer : accueils de jour, temporaire, séjours de vacances
- formation des professionnels :  Assistants de soin en gérontologie
- carte de soin du malade pour qu'il soit repéré par les professionnels de soin notamment aux urgences
- numéro d'appel unique : plateforme nationale d'écoute 0 811 112 112 (Prix d’un appel local)

Marie-Odile Desana rappelle que France Alzheimer sera très vigilante sur le propositions du futur "5e risque" pour financer le "reste à charge" aux personnes malades et à leur familles qui financent des services onéreux (servies à domicile, maisons de retraite médicalisées...).
Marie-Odile Desana rappelle que France Alzheimer attend un financement qui s'appuye sur la solidarité nationale.

Voir l'interview de Marie-Odile Desana


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -