Agevillage

Vivre encore un peu, roman de Christophe Donner chez Grasset


Partager :

Vivre encore un peuChristophe a un beau père "Elias Chamoun", libanais, qui a cent quatre ans. La famille se déchire sur son avenir à court terme, car il est encore valide, mais sa sa santé décline, et il épuise sa femme, de vingt-cinq ans sa cadette.

Ce conte de Christophe Donner chez Grasset, nous donne à voir les difficultés d'une famille quand les besoins du patriarche commencent à peser lourd.
Il y a ceux qui rigolent, et le clan des malheureuses.
Aux secrets de famille, haines enfouies qui ressurgissent, guerres internes, culpabilités, s'ajoutent les difficultés de la vie quotidienne avec ce vieux monsieur parfois dégoutant (vomissements à table, toilette intime).
"Cent quatre ans, ça commence à bien faire", s'exclame Christophe.
Il se rappelle ce film de Hervé Guibert "La pudeur ou l'Impudeur" où la grand-tante de l'auteur, quasi centenaire, est nourrie à la becquée. Guibert lui demande "Qu'est-ce que tu voudrais Suzanne ? La dernière chose qui te ferait envie ?". Elle s'anime et bredouille "vivre encore un peu".

Christophe a une relation directe avec Elias ("Il aime que je l'engueule"). En ami, il va s'efforcer de proposer au centenaire de "vivre encore un peu".

Vivre encore un peu
Roman de Christophe Donner
Éditions Grasset
192 pages - 14 euros
Pour commander vivre encore un peu


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -