Agevillage

L'or gris : un livre à charge contre les maisons de retraite


Partager :

L'or Gris de François HéninAprès On tue les vieux, Silence, on frappe ou encore On achève bien nos vieux, voici un nouveau livre à charge pour les maisons de retraite. L'Or Gris de François Nénin décrit tout par le détail. Des escarres nettoyés à l'eau de javel, des toilettes réalisées à 4h du matin pour "avancer" l'équipe de jour sans considération du rythme individuel du résident, des personnes âgées qui dorment sur des lits de camp, la saleté des chambres, les résidents attachés et gavés au risque de leur briser les dents, les prix exorbitants des maisons de retraite... la lecture de cet ouvrage est simplement insupportable.

L'enquête est poussée, et le travail documenté. On comprend que l'auteur a pris soin d'interviewer les acteurs du secteur (syndicats, dirigeants de maisons de retraite, politiques, personnels soignants, familles et aussi médias...) et d'étoffer son discours d'articles et de résultats d'études. 

La maltraitance institutionnelle ne fait aucun doute et il y a certainement beaucoup de progrès à faire pour écouter et respecter la personne âgée. Néanmoins, on peut regretter dans cet ouvrage l'absence totale de nuances. Rien ni personne ne trouve grâce aux yeux de l'auteur. Pas la moindre initiative. Le ton ironique et lapidaire pourrait faire sourire si le sujet n'était aussi grave. Car l'auteur n'avance aucune piste, contrairement à 12 Gériatres en colère du Pr Soubeyran. Il dénonce sans participer à la reconstruction. Dommage.

L'Or Gris, de François Nénin avec Sophie Lapart
Flammarion (20 avril 2011) 
Enquête
Prix : 20 euros
Pour commander L'Or Gris


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Ceri

12/02/2015 23:02

Maison de retraite privée de Pau


J'en apprends des choses en maison de retraite quand à celles de Pau les maisons de retraites privés il y a certainement des infirmières où aides soignantes qui tapent les personnes âgées - c'est l'omerta aussi dans ce milieu ?



François Nénin

21/05/2011 07:05

De la part de François Nénin, auteur de l'or gris :


"Sans remettre en cause le droit et l'usage indispensables de la critique du contenu d'un ouvrage, je me permets néanmoins de pointer du doigt une inexactitude de votre chronique. Vous écrivez que "Rien ni personne ne trouve grâce aux yeux de l'auteur. Pas la moindre initiative." Je reconnais volontiers que le ton est négatif mais il est avant tout descriptif et basé sur des faits. Je l'annonce : j'ai choisi d'enquêter sur les endroits qui dysfonctionnent, sans remettre en cause le fait que - fort heureusement - des personnes âgées sont correctement prises en charge en France. Je reconnais d'ailleurs humblement que la situation de maltraitance est difficile à évaluer, tant les indicateurs sont rares. Je vous invite à constater que dans le chapitre "L'état et les politiques", je fais état de la situation du département des Landes, lequel s'est adossé sur le secteur public pour répondre à un souci : le niveau bas des retraites dans ce département agricole. L'AFPAP constate qu'il n'y a pas e maltraitance. Je l'évoque dans l'interview du magazine de la santé : http://orgris.20minutes-blogs.fr/archive/2011/04/27/la-video-de-l-emission-le-magazine-de-la-sante.html  Par ailleurs, la conclusion évoque un certain nombre de pistes afin de lutter contre la maltraitance. Ceci étant précisé, je vous remercie sincèrement d'avoir parlé de cet ouvrage car le sujet me semble parfois si difficile à aborder, tant il dérange." François Nénin Journaliste et auteur de l'or gris



JEAN

17/05/2011 17:05

temoignage a charge


Peut-être est-ce aussi le rôle de Age Village de rappeler que le "vécu" des résidents en maison de rtraite , récemment enquêtés - et non "sondés"- par l'INSEE , est en très , très grande majorité , contraire de celui des malheureuses victimes de situations scandaleuses relevées par les livres à charge; situations scandaleuses mais très minoritaires, il faut le dire!



Pcd

17/05/2011 10:05

maltraitances maisons de retraite - Bayonne


En 2009 sur décision administrative fermeture de la Maison de retraite "les Colombes" a Bayonne (maltraitances, nourriture...) cela a fait la une a la presse même sur les chaînes de TV. Ayant eu un membre de mon entourage de cette maison de retraite, je contact J Grenet mon député, le 14/10/2009, afin de lui faire déposer une résolution en vue d'une commission d'enquête (mission d'information) sur la maltraitance des personnes âgées en maison de retraite. je porte moi même le courrier a sa permanence parlementaire Avenue Foch a Bayonne, a ce jour aucune réponse, même avec ses deux e-mails a l'Assemblée Nationale, le téléphone sur répondeur. Le 27 04 2011 je récidive par l'e-mail de la Mairie de Bayonne, le message est accuse réception, a ce jour aucune réponse, aucun courrier n'y message, je viens de faire une relance le 11 05 2011, sans aucune réponse même pas par un e-mail... Monsieur le Député Maire de Bayonne cautionne donc la maltraitance ?..




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -