Agevillage
  >   Actualités  >     >   Communiquez, tentez, osez, ...

Communiquez, tentez, osez, malgré la maladie d'Alzheimer, expliquent les personnes malades

Fabienne Piel et Blandine Prévost


Partager :

Les premières université de l'EREMA (Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer) se déroulaient les 12 et 13 septembre 2011 à Aix en Provence.
La parole a été donnée aux personnes malades et à leurs réflexions, leurs attentes, leurs choix.

Oser continuer, résister aux influences des autres, des proches, des professionnels qui parfois outrepassent leurs droits.
C'est le message de Fabienne Piel qui a publié "J'ai peur d'oublier" chez Michel Lafont et qui a inspiré un télé-film  diffusé sur France 2 ce 21 septembre.

Le désir ardent des êtres humains c'est d'être écouter et respecter, poursuit Fabienne Piel, ce désir reste vivant chez les personnes malades.
"Nous restons vivants, sensible à tous".

"N'ayez pas peur" insiste Blandine Prévots qui a fondé l'association "Ama Diem", pour inventer des solutions pour son avenir en tant que malade jeune.
Il y a toujours moyens de communiquer. "N'ayez pas peur, essayez, tentez, ayez de l'audace".

Clémentine Célarié, qui interprète Fabienne Piel à l'écran et s'est engagée pour la charte Ethique Alzheimer 2011, a invité les artistes à associer ces personnes malades, hypersensibles, à leurs projets artistiques divers.

Voir l'intervention de Fabienne Piel et Blandine Prévots


Retrouvez les débats de l'Université d'Eté sur le site de l'Espace Ethique Alzheimer (Erema) et tout particulièrement le témoignage de Blandine Prévost le 12 septembre matin


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Fleur 29

21/09/2011 08:09

BRAVO!


Bravo Fabienne Piel pour cette combativité et le regard que vous apportez sur le ressenti du malade.Vous donnez une vraie direction humaine dans ce combat de tous les jours et vous nous pointez les erreurs à ne pas commettre.Merci à vous du fond du coeur pour ce vrai travail que vous faites avec vos ouvrages et reportages pour que nous puissions tous mieux appréhender cette maladie mais surtout mieux adapter nos comportements . Bonne continuation à vous




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -