Agevillage

Le projet « Bien Vivre son Autonomie Chez Soi » (Bivacs) pour rapprocher la demande de santé et d'autonomie à domicile de l'offre technologique

Une réflexion et une action partagées sur des réponses technologiques


Partager :

Face aux obstacles que je rencontre au quotidien, je cherche des solutions …Les technologies sont-elles pour moi ? Qu’existe-t-il ? Comment et que choisir ?  Qui peut m’aider et me conseiller ? Qu’en pensent les autres ? Comment les financer ?

Illustration BivacsLe projet « Bien Vivre son Autonomie Chez Soi » (BiVACS) propose la mise en place d’échanges et de rencontres entre les personnes en perte d’autonomie, les professionnels (de la santé, du médico-social, du social ,de l’industrie) et les aidants familiaux.
Il est piloté par le
Technopole Alpes Santé à Domicile et Autonomie (TASDA), le Centre de Prévention des Alpes (CPA), l’association Alertes 38 , le Groupe Prémalliance   et la plate-forme d’intermédiation des associations de services à domicile Vivial-ESP38 , toujours en lien avec les partenaires locaux.

L’intention de BiVACS est d’analyser les besoins et les conditions de mise en oeuvre de solutions technologiques pour le soutien à domicile. Les objectifs du projet sont de :
• permettre de voir, tester, évaluer des solutions grâce à une vitrine technologique ;
• informer, accompagner et faciliter les choix des utilisateurs et des
aidants dans la sélection de solutions technologiques adaptées à leurs
attentes ;
• contribuer à développer la filière économique des solutions de soutien à domicile (adapter les offres de solution, faire comprendre les besoins, trouver des modes de financement des solutions, etc.).

Dans le droit fil des actions gérontologiques menées dans ce territoire depuis plusieurs décennies pour la qualité de vie à domicile le projet Bivacs fait suite aux rapports de Jean Giard  J. Giard et A. L. Tinel (2004). L'innovation technologique au service du maintien à domicile des personnes âgées. Grenoble, Rapport du ConseilGénéral de l'Isère et de la Ville de Grenoble et de Vincent Rialle et aux deux colloques « Innovadom », consacrés aux innovations technologiques et qui ont eu lieu à Grenoble en 2006 et 2007. Il rejoint aussi les préconisations de la mission « Vivre chez soi » du secrétariat d’État aux Aînés, qui a remis son rapport en juin 2010.

Améliorer la qualité de vie, d’une part, et encourager le développement économique, d’autre part sont donc les objectifs poursuivis par ce projet qui consiste à rapprocher « la demande de santé et d’autonomie à domicile » de « l’offre technologique », en complément des aides humaines,

La réalisation du projet Bivacs s’effectuera en 3 étapes : un état des lieux, des moments d’échange entre les parties prenantes du soutien à domicile et enfin une formalisation de documents pour diffuser les résultats de cette démarche. Une « vitrine des solutions » disponibles pour faciliter la vie à domicile des personnes en perte d’autonomie regroupera progressivement les solutions technologiques jugées intéressantes.

En 2012 deux thème seront traités. Au premier semestre le premier concerne « les chutes ». Deux conférences de sensibilisation "Les chutes et moi : l'équilibre au quotidien" ont eu lieu les 9 & 21 mars 2012. Découvrir la synthèse.

Des réunions de réflexion partagée sont prévues, pour connaître les solutions technologiques offertes par le marché de détection et d’alerte en cas chute et apprécier leur condition de mise en oeuvre.

Retrouver 'affiche de la conférence "Les chutes et moi : l'équilibre au quotidien"

Contact : contact.bivacs@gmail.com


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -