Personnes âgées - Jazz le robot révolutionne le foyer du Romarin à Clapier

Piloté par un proche à distance, le résident lui donne des ordres

Jazz le robot au foyer du romarinLe "Foyer du romarin" a l’esprit d’innovation dans le domaine des nouvelles technologies et l’équipe se montre très vigilante à ne pas laisser se creuser un fossé intergénérationnel dû à la place que celles-ci prennent à toute vitesse dans la vie quotidienne de tout un chacun aujourd’hui.
Après Internet, la Wii, l'iPad, l'iPhone, c’est maintenant  un robot  prénommé Jazz qui a fait son entrée dans cet établissement d'hébergement associatif aux côtés des résidents. On découvre, on expérimente, on apprivoise, on est surpris. La curiosité est partagée.

Jazz appartient à la  catégorie de robots dits communicatifs ou de médiation sociale ; il favorise la relation entre personnes éloignée géographiquement. Il met en relation audiovisuelle 2 correspondants. En l’occurrence il permet à un(e) résident(e) d’être en relation de proximité avec un proche ou parent se trouvant à distance.

Il permet aux enfants, petits-enfants,  de se "téléporter" au foyer du romarin auprès de leur parent qui y réside. Ainsi  la fille d’une résidente qui habite près de Londres a pu se retrouver virtuellement auprès de sa mère résidente au Foyer du romarin. Les proches par l’intermédiaire de Jazz sont immergés dans l’ambiance du foyer, peuvent se déplacer avec leur parent âgé, communiquer avec lui par l’image et le son.

Pilotage à distance. La différence entre ce que sait faire Jazz le robot et ce que permettent Skype ou Google + à partir d’un ordinateur ou d’une tablette numérique c'est que le correspondant à distance pilote le robot et peut ainsi accompagner le résident, le faire évoluer autour de lui, l’aider à lire du courrier, le journal, etc...

Jazz n’a ni bras ni mains mais des roulettes, un écran, une caméra, des hauts parleurs et des lasers qui lui évitent de heurter des obstacles et de risquer de faire tomber les résidents. Dans un rayon de Wifi et sur un sol plan il n'a pas de limite de déplacement. Son autonomie énergétique est d'environ 3 heures au bout desquelles il rejoint  sa base de chargement mais il ne décide pas seul de ses actions ; seul un correspondant peut le piloter.

Le pilote se connecte au robot via internet et un code d'accès.  Pour faire avancer ou reculer Jazz, lui faire faire demi tour, baisser ou lever la tête, il utilise les flèches du clavier ou la souris. Il parle dans un micro-casque. Son image se trouve sur l'écran de Jazz, ce qui permet au résident de voir le visage de son fils ou de sa fille (aux commandes du robot).

Le résident n'a pas besoin de connaître la technologie informatique pour utiliser le robot mais il peut donner des "ordres" au pilote, en l’occurrence son fils, sa fille, son petit fils …  et demander un service, d’être accompagné où il veut se rendre …
Habitués à ce qu’on leur fasse découvrir les nouvelles technologies, les résidents du Foyer du romarin ont découvert Jazz avec curiosité et intérêt. "Il est intéressant d’observer leurs réactions et d’observer les changements occasionnés" indique Michel Aimonetti, le directeur du "Foyer du romarin". Ils expriment leur surprise par des sourires ou des grimaces, c’est selon. Leur  ton est différent du ton direct. Ils peuvent tutoyer ou vouvoyer Jazz, c’est selon aussi.

Une mère avançant dans le couloir avec son déambulateur et voyant  (sur l'écran du robot) sa fille qui avait des difficultés à piloter et à la suivre s’est mise à crier après sa fille à travers le robot: "tu obéis à ta mère, oui !". Elle n'avait certainement pas grondé sa fille ainsi depuis très longtemps signale Michel Aimonetti. D’autant que, précise-t-il, l’on sait  que dans le (très) grand âge les rôles s’inversent et que les parents très âgés deviennent souvent les enfants de leurs enfants.
Avec ce robot, la parole des parents est plus facile : il n'y a pas contact direct physique mais on peut se dire les choses.

Jazz est en dépôt à titre expérimental au Foyer du romarin. "Nous ne prévoyons pas de l'acheter", précise le directeur. "Son prix est actuellement annoncé entre 8000 et 9000 euros mais avec la multiplication des utilisations il va baisser considérablement. Nous ne cherchons pas pour l'instant de modèle de viabilité économique du robot, c'est le souci des constructeurs. Mais je suis convaincu que d'ici 10 ans, les robots seront beaucoup plus présents dans notre vie quotidienne." C'est ce qui s'est passé avec internet, la wii ou les iphones depuis 10 ans seulement.

Voyager dans le présent ou le passé par internet : une pratique au "Foyer du romarin".
Google Maps a récemment permis à plusieurs résidents de visiter le village ou la maison où ils habitaient et ainsi d’évoquer des souvenirs souvent exaltants. Il peuvent ainsi  voir des personnes, des  lieux ou des animaux que leur santé ne permet plus de se déplacer pour les voir. Leur plaisir est extraordinaire à constater. Ces voyages virtuels incontestablement sont pour eux sources de bonheur.

 Le robot Jazz en action


 

Contact
Michel AIMONETTI, directeur "LE FOYER DU ROMARIN"EHPAD Associatif - 246 rue du Romarin, 34830 CLAPIERS
michel.aimonetti@gmail.com

En savoir plus : www.foyerduromarin.com


FG
mis à jour le 03/04/2012

imprimer l'actualité envoyer l'actualité poster un commentaire (0)

Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.

Réagir à cet article

Saisissez le code de vérification (respectez les majuscules)
Ceci est le captcha
* ne sera pas affiché - information disponible uniquement pour le modérateur

Retour vers la liste des actualités pour ce sujet: Gérontechnologie - Silver Economie

* * * * * * * * * * * * * * * * * *

Nos services AgeVillage :
Newsletters Agevillage : Chaque lundi, suivez l'actualité du Grand Age en vous inscrivant gratuitement à nos newsletters

Forums Agevillage : échanger vos expériences et témoignages sur nos forums du Grand Age : Tutelle, Alzheimer, Maison de retraite, Conseil de la vie sociale, Bien vieillir, Aidants, Domicile, Aides financières...

Annuaire du Grand Age : 25 000 références pour vous aider à créer votre réseau d'aide local : hébergement, services à domicile, clic, ccas, centres de santé,... toutes les informations utiles pour les personnes âgées
DVD Maladie d'Alzheimer, comprendre pour aider au quotidien - les réponses de l'humanitude