Agevillage
  >   Actualités  >     >   François Hollande relance -...

François Hollande relance - sans prononcer le mot - le débat sur l'euthanasie

Le président promet une réforme sur les soins palliatifs


Partager :

Le président François Hollande a promis une réforme sur les soins palliatifs "dans les prochains mois" et a confié une mission sur la fin de vie au professeur Didier Sicard, lors d'un déplacement à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

Sans prononcer une seule fois le mot, François Hollande a lancé mardi 17 juillet 2012, à l’occasion d’une visite de Notre Dame du Lac à Rueil-Malmaison, une maison médicalisée dédiée à la fin de vie, un débat national sur l'euthanasie.

Rendant hommage à "la loi dite Leonetti", qui,  depuis 2005, permet qu'il n'y ait pas d'acharnement thérapeutique, M. Hollande s'est demandé, s'il n'était pas temps d'"aller plus loin dans des cas exceptionnels, quand la douleur est irréversible et appelle un acte médical assumé".

"Poser cette question, c'est poser une perspective qui elle-même entraîne un débat", a-t-il affirmé.

"J'entends et je respecte les consciences et les voix venues notamment des autorités spirituelles qui affirment ce principe essentiel, respectable, selon lequel tout instant de vie mérite d'être vécu", a-t-il ajouté.

Selon lui, "le débat mérite d'être engagé" et "doit se faire dans l'apaisement".

Une mission sur la vie de vie a été confiée au professeur Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) de 1999 à 2008.

Dans son programme, le candidat Hollande proposait
que "toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable (...) puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".

Le thème de l'euthanasie avait été l'un des grands absents du discours
de politique générale de Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre avait toutefois expliqué début juin lors d'un entretien à une radio catholique qu'il envisageait de "perfectionner la loi Leonetti" votée en 2005.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -